Vulcain

ch187_ph1
Denier Aurelia

Vulcain, Vulcanus en latin, est le dieu romain du Feu, de la Forge, des Volcans, des Métaux et le patron des forgerons. Fils de Jupiter et de Junon, il a pour parèdre tantôt Junon, tantôt Maia, tantôt Ops, tantôt Vesta et tantôt Stata Mater, mais il n’est pas l’époux de Vénus. Il réside sous l’Etna où il forge les traits de foudre pour son père. Il est représenté en costume ouvrier, vêtu de l’exomide, coiffé du pileus, tenant les tenailles (forceps) d’une main, le marteau (malleus) de l’autre, parfois auprès d’une enclume. Il incarne non seulement le feu bienfaisant, source des industries humaines, mais aussi le feu destructeur dont il peut précipiter ou suspendre le cours : sous le surnom de mitis, le doux, ou quietus, le tranquille, il est celui qui peut éteindre les incendies.

Il est honoré chaque année au cours des Volcanalia. Les Romains l’ont identifié au grec Héphaïstos.

Les Néoplatoniciens (et principalement le philosophe Porphyre de Tyr) en ont fait une représentation anthropomorphique du feu divin descendu sur Terre, et devenu feu central. Sa descente l’affaiblissant, il est représenté comme boiteux à cause de sa chute. Il a donc besoin de la hylè, c’est-à-dire du bois, ou de la matière comme support.

Vulcain portant la tunique et le bonnet conique des artisans, bronze romain du Ier siècle ap. J.-C., musée des Beaux-Arts de Lyon.
Vulcain portant la tunique et le bonnet conique des artisans, bronze romain du ier siècle ap. J.-C., musée des Beaux-Arts de Lyon.

« Statuette Vulcanus MBA Lyon A1981 » par Marie-Lan Nguyen (User:Jastrow), 2008-12-26. Sous licence CC BY 2.5 via Wikimedia Commons.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Chantecler

Je suis le rédacteur de ce blog, numismate et avant tout passionné d'Histoire et de mythologie.