Vercingétorix

btv1b10434768s
Denier Hostilia

Vercingétorix (né aux environs de -80 sur le territoire des Arvernes, dans l’actuelle Auvergne, mort le 26 septembre -46 à Rome) est le fils du chef gaulois de la tribu des Arvernes. Il fédère la plupart des peuples gaulois et leurs chefs pour tenter de repousser le général romain Jules César, allié des quelques autres tribus gauloises, à la fin de la guerre des Gaules (-58 à -51). Vaincu à Alésia en -52, il est emprisonné, puis, six ans plus tard, exécuté à Rome à la suite du triomphe de César.

L’homme fut l’un des premiers chefs ayant réussi à fédérer une partie importante des peuples gaulois, en montrant de réels talents militaires face à l’un des plus grands stratèges de son temps, Jules César.

Largement oublié jusqu’à la moitié du 19ème siècle, sa figure de représentant de la civilisation gauloise est largement mise en avant sous Napoléon III ; puis, dans le cadre de l’affrontement franco-allemand, il incarne une figure mythique et nationale de tout premier ordre pour la France, dans une part importante de l’historiographie du temps. Il devient, entre 1870 et 1950, dans l’enseignement de l’histoire à des générations d’écoliers, le premier chef des Français.

Statère d'or de -52, issu du trésor de Pionsat, Puy-de-Dôme, au nom de Vercingétorix, mais figurant probablement le dieu Apollon - musée d'archéologie nationale[1].
Statère d’or de -52, issu du trésor de Pionsat, Puy-de-Dôme, au nom de Vercingétorix, mais figurant probablement le dieu Apollon – musée d’archéologie nationale.

« Vercingetorix statère MAN » par Siren-Com — Travail personnel. Sous licence CC BY-SA 3.0 via Wikimedia Commons.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Chantecler

Je suis le rédacteur de ce blog, numismate et avant tout passionné d'Histoire et de mythologie.