Potin au bucrane // Sesterce Antia

Potin au bucrane // Sesterce Antia

1 _ Qu’est-ce qu’un bucrane ?

Il s’agit d’une tête de bœuf décharnée, motif ornemental de l’architecture antique, repris à la Renaissance. (Définition du Larousse)

Dans l’architecture grecque, les bucranes apparaissent à l’époque hellénistique (propylées de Samothrace, vers 275 av. J.-C.) puis se répandent très vite comme motifs de frise ionique, souvent en rapport direct avec les sacrifices (sur les autels par exemple). Il arrive que le motif représenté ne soit pas le crâne proprement dit mais le décor appliqué sur le museau de la bête sacrifiée. Les bucranes sont le plus souvent reliés par des guirlandes, quelquefois en alternance avec d’autres motifs (rosettes), pour former un décor continu faisant le tour de l’édifice.

Détail d’une fresque de Pompei

Or, sur les différentes monnaies représentant des bucranes, on se rend compte que la tête n’est pas décharnée avec la présence des oreilles…. S’agirait-il plutôt, tout simplement, d’une tête de bœuf ?……

2 _ Représentation du bucrane sur le monnayage la république romaine

On retrouve principalement cette tête de boeuf sur deux monnaies, un denier dentelé pour Aulus Postumius Albinus et sur un sesterce de Caius Antius Restio datant de 47 avant J.C. 

sesterce Antia

On retrouve au droit de cette monnaie le bucrane « avec des oreilles », avec les cornes ornées de guirlandes. Au revers, nous trouvons un autel allumé et également orné de guirlandes.

Très ancienne et d’origine plébéienne, la gens Antia compte parmi ses membres les plus illustres, Sp. Antius qui fut envoyé avec trois autres Romains, en qualité d’ambassadeur, à Lar Tolumnius, roi de Véies, l’an 316 (438 av. J.-C.). Les ambassadeurs furent assassinés et, en souvenir de leur malheur, on leur érigea des statues sur le Forum. Plus tard, les membres, de la gens Antia se fabriquèrent une origine étymologique fabuleuse, imitant en cela, la plupart des plus illustres familles de Rome ; ils se prétendirent issus d’Antiades fils d’Hercule et d’Aglaé.

3 _ Représentation du bucrane sur le potin des Rèmes

« Photographie www.poinsignon-numismatique.com »

Ce potin, attribué aux Rèmes, coulé en 40 avant J.C.

Droit : Bucrane de face la tête surmontée d’un point et de quatre cercles centrés d’un point ; de part et d’autre, S.

Revers : Animal à droite attaquant un serpent.

4 _ Le potin inspiré par le sesterce?

Les dates de création proposées pour ces deux monnaies sont assez proches et le sesterce est daté de 47 avant J.C. tandis que le potin 40 avant J.C.

Visuellement, bien que ce ne soit pas le même matériau ni la même technique de fabrication, nous retrouvons trois points communs.

  1. Les oreilles des bucranes, bien que décharnées, ces têtes possèdent des oreilles.
  2. Les guirlandes ou décors entre les cornes du boeuf.
  3. Troisième point commun, peut-être moins flagrant, la présent la lettre S présente sur les deux monnaies.

Selon vous, peux-t-on avancer l’idée que ces deux monnaies soient liées?

N’hésitez pas à laisser un commentaire en bas de cet article.

Fermer le menu
%d blogueurs aiment cette page :