Pénates

btv1b10425048b
Denier Antia

Les Pénates sont des divinités étrusques puis romaines. Ils sont chargés de la garde du foyer et plus particulièrement des biens, du feu servant à faire la cuisine et du garde-manger.

Le mot « Pénates » est masculin (il est employé rarement au féminin, ainsi qu’au singulier mais aussi pour des objets). Pénate est dérivé de penus qui signifie le « garde-manger ».

Les peuples, dans leurs migrations, n’oubliaient pas d’apporter avec eux, non seulement le culte de leur pays d’origine, mais surtout les statues antiques, vénérées par leurs ancêtres. Ces idoles devenaient une sorte de talisman dans les nouveaux États ou les nouvelles cités, et c’est ce qu’on appelait les dieux Pénates. Les petites bourgades, les simples hameaux, les humbles maisons avaient les leurs, comme les grandes villes et les vastes États. Troie eut son Palladion, statue d’Athéna (Minerve dans l’Empire romain), la protectrice et gardienne de ses destinées ; Rome eut ses Pénates.

Ara pacis fregio lato sud.JPG
Évocation de l’arrivée d’Énée en Italie. Les Pénates de Troie sont abrités dans un temple situé à gauche au-dessus des rochers – bas-relief de l’autel de la Paix Auguste à Rome.

« Ara pacis fregio lato sud » par Sailko — Travail personnel. Sous licence CC BY 2.5 via Wikimedia Commons.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Christopher Merat

Je suis le rédacteur de ce blog, numismate et avant tout passionné d'Histoire et de mythologie.