Pan

btv1b104524261
Denier Vibia

Dans la mythologie grecque, Pan (en grec ancien Πάν / Pán, « tout », anciennement « campagnard », selon certains écrits, ou de païen, « faire paître ») est une divinité de la Nature, protecteur des bergers et des troupeaux. Il est souvent représenté comme une créature chimérique, mi-homme mi-bouc, à l’image des satyres et des faunes dont il partage la compagnie.

Sans faire l’objet d’un culte héroïque, la signification de son nom semble indiquer l’étendue de sa puissance, et la secte des philosophes stoïciens identifiait ce dieu avec l’Univers ou du moins avec la nature intelligente, féconde et créatrice [réf. nécessaire]. Chez Plutarque, on le trouve plus proche des héros que des dieux, puisqu’il aurait été mortel : cet auteur raconte que le pilote égyptien d’un navire entendit une voix venue du rivage de Paxos qui criait son nom (« Thamous ») et lui demandait d’annoncer que « le grand Pan est mort » ; toutefois Reinach propose une interprétation alternative de ce mythe : la voix aurait dit « Thamous, Thamous, Thamous le très-grand3 est mort », faisant référence aux lamentations rituelles des « Syriens » de l’époque à propos d’Adonis, également appelé Thamous.

Pan satyre della Valle.jpg
Haut-relief du dieu Pan (probablement un télamon), connu sous le nom de « satyre della Valle », découverte près du théâtre de Pompée, sur le Champ de Mars, probablement de la fin de l’époque hellénistique. H. 2,79 m.

« Pan satyre della Valle » par User:Jastrow, 2004. Sous licence Domaine public via Wikimedia Commons.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Chantecler

Je suis le rédacteur de ce blog, numismate et avant tout passionné d'Histoire et de mythologie.