Opimia

Opimia

La gens Opimia, également écrite Opeimia sur des pièces de monnaie, était une famille plébéienne à Rome. Les membres de cette gens sont mentionnés pour la première fois à l’époque des guerres samnites, et ils sont mentionnés par les historiens romains de la fin à la fin de la République. Le premier des Opimii à obtenir le consulat fut Quintus Opimius en 154 avant JC [1].

Le nomen Opimius est dérivé de l’adjectif latin polyvalent opimus, qui peut être traduit par « meilleur, le plus élevé » ou « gras, abondant, fructueux ». Le nom appartient à une grande classe de gentilicies qui étaient soit romaines, soit dont l’origine ne peut être démontrée ailleurs [2].

Magistrat monétaire

1- Opeimius _ 169-158 B.C.

Ce magistrat fit émettre un as (747OP), un semis (748OP), un triens (749OP), un quadrans (750OP) et un sextans (751OP).

La légende apposée à ces monnaies est « O(PEIMI)« .

2- Opeimius _ 169-158 B.C.

Ce magistrat fit émettre un as (757OP), un semis (758OP), un triens (759OP), un quadrans (760OP), un sextans (761OP) et une once (762OP).

La légende apposée à ces monnaies est « OPEI« .

3- Lucius Opimius _ 131 B.C.

Ce magistrat fit émettre un denier (989OP), un semis (990OP) et un quadrans (991OP).

La légende apposée à ces monnaies est « L. OPEIMI« .

4- Marcus Opeimius _ 131 B.C.

Ce magistrat fit émettre un denier (992OP).

La légende apposée à cette monnaie est « M. OPEIMI« .

Sources

(1) Dictionary of Greek and Roman Biography and Mythology, vol. III, p. 33 (« Opimia Gens »).

(2) Chase, pp. 129–132.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Chantecler

Je suis le rédacteur de ce blog, numismate et avant tout passionné d'Histoire et de mythologie.