Manlia

Manlia

La gens Manlia était l’une des maisons patriciennes les plus anciennes et les plus nobles de Rome, depuis les premiers jours de la République jusqu’à l’époque impériale. Le premier des gens à obtenir le consulat fut Gnaeus Manlius Cincinnatus, consul en 480 avant JC, et pendant près de cinq siècles ses membres détinrent fréquemment les plus importantes magistratures. Beaucoup d’entre eux étaient des hommes d’État et des généraux distingués, et un certain nombre de personnalités éminentes sous l’Empire ont revendiqué l’illustre Manlii parmi leurs ancêtres [1].

Les Manlii seraient originaires de l’ancienne ville latine de Tusculum. Le nomen Manlia peut être un patronyme patronymique, basé sur le praenomen Manius, vraisemblablement le nom d’un ancêtre de la gens [2]. La gens Manilia est dérivée du même nom, et ses membres sont souvent confondus avec les Manlii, tout comme les Mallii. [1] Cependant, Manius n’a été utilisé par aucun des Manlii à l’époque historique. Les Manlii étaient probablement comptés parmi les gentes maiores, la plus grande des familles patriciennes. Comme pour de nombreuses gentes patriciennes, les Manlii semblent également avoir acquis des branches plébéiennes, et l’un des membres de la famille était tribune de la plèbe au temps de Cicéron. Les Manlii plébéiens étaient probablement des descendants des affranchis des patriciens, des membres qui étaient allés chez les plébéiens ou des personnes non apparentées qui avaient acquis le nomen après avoir obtenu la franchise de l’un des Manlii.

Le premier cognomen trouvé parmi les Manlii est Cincinnatus, mieux connu des Quinctia gens. Ce nom se référait à l’origine à une personne aux cheveux fins et bouclés. Les descendants de Gnaeus Manlius Cincinnatus portaient le nom de famille Vulso, signifiant « pincé », peut-être choisi pour son contraste avec Cincinnatus. [3] Münzer, notant que le cognomen Cincinnatus est absent des historiens plus anciens, a supposé que cela pourrait être une erreur, et que Vulso était le nom de famille d’origine de la gens de Manlian. [4] [5] Les Manlii Vulsones ont prospéré pendant plus de trois cents ans. [6]

Les Manlii Capitolini descendent des Vulsones et apparaissent pour la première fois dans la seconde moitié du Ve siècle avant JC. Le nom de famille Capitolin indique probablement que la famille vivait sur la colline du Capitole, bien que le rôle de Marcus Manlius dans la sauvegarde du Capitole des Gaulois pendant le sac de Rome en 390 avant JC soit également crédité d’établir le nom dans sa famille. [7] Le nom de famille fut relativement éphémère chez les Manlii, remplacé par celui de Torquatus. Ce nom de famille a été acquis pour la première fois par Titus Manlius Capitolinus Imperiosus, qui a vaincu un Gaulois géant lors d’une bataille en 361 avant JC, et a pris son couple comme trophée, en le plaçant autour de son propre cou. [8] Les descendants de Torquatus sont restés éminents jusqu’aux dernières décennies de la République et ont adopté le couple comme emblème sur leurs pièces. Imperiosus, un cognomen porté par Torquatus et son père, a été accordé en raison de leur manière impérieuse. [9] [10] Les Manlii Torquati étaient fermement alignés avec le parti aristocratique vers la fin de la République, se rangeant d’abord avec Sulla, puis avec Pompée et les Liberatores. Plus tard, Torquatus était portée par les Junii Silani, qui descendaient du Manlii.

Magistrats monétaires

1- P. Manlius Vulso _ 210 B.C.

Ce magistrat fit émettre un quinaire (246MA), un as (247MA), un semis (248MA), un triens (249MA), un quadrans (250MA) et un sextans (251MA).

La légende apposée à ces monnaies est « MA« .

2- Lucius Manlius Torquatus _ 113-112 B.C.

Ce magistrat fit émettre un denier (1106MA).

La légende apposée à cette monnaie est « L. TORQVA« .

3- A. Manlius _ 118-107 B.C.

Ce magistrat fit émettre un denier (1130MA).

La légende apposée à cette monnaie est « A·(MA)(NL)I·Q·F« .

4- Lucius Manlius Torquatus _ 82 B.C.

Ce magistrat fit émettre un aureus (1294MA) et deux deniers (1293MA) et (1295MA).

La légende apposée à ces monnaies est « L. MANLI PRO Q« .

5- Aulus Manlius Sergianus _ 80 B.C.

Ce magistrat fit émettre un aureus (1314MA).

La légende apposée à cette monnaie est « A·MAN [LI·A·F·Q]« .

6- Lucius Manlius Torquatus _ 65 B.C.

Ce magistrat fit émettre un denier (1371MA).

La légende apposée à cette monnaie est « L TORQVAT« .

Sources

(1) Dictionary of Greek and Roman Biography and Mythology, vol. II, p. 920 (« Manlia Gens »).

(2) Chase, pp. 122, 123.

(3) Chase, pp. 109, 110.

(4) PW, vol. 27, p. 1157.

(5) Broughton, vol. I, p. 25 (note 1).

(6) Dictionary of Greek and Roman Biography and Mythology, vol. III, pp. 1285, 1286 (« Vulso »).

(7) Chase, pp. 113, 114.

(8) Tite Live, vii. 10.

(9) Chase, pp. 110, 111.

(10) Dictionary of Greek and Roman Biography and Mythology, vol. I, pp. 604, 605 (« Manlius Capitolinus »), vol. II, p. 571 (« Imperiosus »), vol. III, pp. 1163–1165 (« Manlius Torquatus »).

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Chantecler

Je suis le rédacteur de ce blog, numismate et avant tout passionné d'Histoire et de mythologie.