Lucilia

Lucilia

La gens Lucilia était une famille plébéienne de la Rome antique. Le membre le plus célèbre de cette gens était le poète Gaius Lucilius, qui a prospéré au cours de la dernière partie du deuxième siècle avant JC [1]. Bien que de nombreux Lucilii apparaissent dans l’histoire romaine, le seul connu pour avoir obtenu l’un des plus hauts postes de l’État romain était Lucilius Longus, consul suffectus en l’an 7 [2].

Le nomen Lucilius est un patronyme patronymique, dérivé du praenomen latin commun Lucius. [3] Le satiriste Lucilius serait originaire de Suessa Aurunca, une ancienne ville des Aurunci, où une colonie latine a été établie en 313 avant JC [4].

Au temps de la République, les noms de famille des Lucilii étaient Balbus et Bassus, le premier se référant à l’origine à celui qui balbutie, et le second se référant à quelqu’un de robuste. Plus tard, à l’époque impériale, on retrouve Capito, donné à celui à tête large ou proéminente, et Longus, «grand». Rufus, communément donné à quelqu’un aux cheveux roux, apparaît sur les pièces de monnaie des Lucilii, mais les cognomen ne sont mentionnés par aucun écrivain ancien. Un certain nombre de Lucilii sont mentionnés sans nom de famille [1] [5].

Magistrat monétaire

1- Marcus Lucilius Rufus _ 101 B.C.

Ce magistrat fit émettre un denier (1158LU).

La légende apposée à ces monnaies est « M·LVCILI« .

Sources

(1) Dictionary of Greek and Roman Biography and Mythology, vol. II, p. 822 (« Lucilia Gens »).

(2) Fasti Albenses, AE 2012, 437

(3) Chase, p. 125

(4) Juvenal, i. 20.

(5) Chase, pp. 109, 110.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Chantecler

Je suis le rédacteur de ce blog, numismate et avant tout passionné d'Histoire et de mythologie.