Juventia

La gens Juventia, parfois écrite Jubentia, était une ancienne famille plébéienne à Rome. Après des siècles d’obscurité, la gens émerge dans l’histoire avec l’apparition de Titus Juventius, tribun militaire, au début du IIe siècle av. Le premier des Juventii à obtenir le consulat fut Marcus Juventius Thalna en 163 B.C. Mais la famille est moins connue pour ses hommes d’État que pour ses juristes, qui ont prospéré au cours du IIe siècle après JC [1].

Les Juventii seraient venus à Rome de Tusculum, probablement au IVe siècle av. J.C. Cicéron rapporte une affirmation, qu’il considère comme incorrecte, selon laquelle le premier des édiles plébéiens était un Juventius, et en fait les Juventii ne sont mentionnés qu’en 197 B.C., bien qu’il n’y ait aucune raison de douter que la famille était déjà à Rome pour quelques générations. [2] Le nomen Juventius est certainement dérivé du latin juventas, « jeunesse », personnifié par la déesse Juventas, [3] mais la famille est probablement d’origine étrusque, comme le nom de famille Thalna, porté par un certain nombre des premiers Juventii, a la même signification; Juventius est tout simplement la version latine de leur nom d’origine.

Il y avait plusieurs familles de Juventii à l’époque de la République, avec les noms de famille Celsus, Laterensis, Pedo et Thalna. Cependant, plusieurs Juventii sont mentionnés sans nom de famille. [1] Thalna, parfois trouvé sous le nom de Talna, est un nom étrusque [4] et était probablement le nomen d’origine de la gens, avant qu’il ne soit connu sous le nom de Juventia.

Magistrats monétaires

1- T. Juventius Talna _ 179-170 B.C.

Ce magistrat fit émettre un denier (645JU), un as (646JU), un semis (647JU), un triens (648JU), un quadrans (649JU) et un sextans (650JU).

La légende apposée à ces monnaies est « (TAL)« .

2- Caius Juventius Talna _ 154 B.C.

Ce magistrat fit émettre deux deniers dont un dentelé (820JU) et (821JU).

La légende apposée à ces monnaies est « C. (TAL)« .

3- Juventius Laterensis _ 83 B.C.

Ce magistrat fit émettre un denier dentelé (1279JU).

La légende apposée à cette monnaie est « LATERENS « .

Sources

(1) Dictionary of Greek and Roman Biography and Mythology, vol. II, p. 691 (« Juventia Gens »).

(2) Cicéron, Pro Plancio, 8, 24.

(3) Chase, p. 130

(4) Chase, p. 114.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Chantecler

Je suis le rédacteur de ce blog, numismate et avant tout passionné d'Histoire et de mythologie.