Ch166 – Denier Manlia – Lucius Manlius Torquatus

113 – 112 av. JC

Denier Manlia _ RRC 295/1Avers : ROMA

Tête casquée de Rome à droite; sous le menton, marque de valeur, X; le tout dans un torque.

Revers : L. TORQVA/ Q // EX. S. C (Torquatus/ Quæstor/ Ex Senatus Consulto, Torquatus/ questeur/ par décret du Sénat)

Cavalier galopant à gauche, casqué, vêtu militairement, tenant une javeline transversale de la main droite et un bouclier de la main gauche.

Atelier : Rome

Gens Manlia

Références : RRC 295/1 – B.2 (Manlia)

Indice de rareté : 5 

Descriptif : Le droit fait référence au cognomen de Titus Manlius Imperiosus Torquatus qui en combat singulier se débarrassa de son adversaire, un géant gaulois, dont il s’empara des armes et de son gigantesque torque qui servit désormais de surnom à cette partie de la famille Manlia. Le revers ne semble pas lié à cet événement et représente seulement un cavalier en armes. Il ne semble pas que L. Manlius Torquatus ait dépassé la questure. Ce denier, comme le rappelle le revers, a été frappé avec l’autorisation du Sénat.

M. Crawford a relevé une estimation de quarante coins de droit et de cinquante coins de revers.


Extrait de Description historique et chronologique des monnaies de la République romaine d’Ernest Babelon

L. Manlius Torquatus. Questeur en l’an 650 (104 av. J.-C.)

On a longtemps confondu les pièces de ce personnage avec celles de L. Manlius, proquesteur de Sylla ; mais en réalité, il s’agit de deux monétaires différents. Dans l’ancienne hypothèse on devait reconnaître deux faits anormaux : d’abord que le même monétaire avait frappé monnaie une première fois comme questeur au nom du Sénat, une seconde fois comme proquesteur au nom de Sylla; d’autre part on constatait que ce même monétaire signait ses premières pièces du nom de Torquatus et les autres du nom de Manlius. Morell, il est vrai, donne un denier sur lequel le droit de la pièce du questeur Torquatus est uni à un revers du proquesteur Manlius : cette association pourrait faire croire qu’il s’agit du même personnage. Mais cette médaille est une pièce hybride comme il en existe tant dans la suite des monnaies de la république.
Nous ne savons pas quel est ce L. Manlius Torquatus qui fut questeur vers l’an 650 (104 av. J.-C.) ou un peu après. On connait L. Manlius Torquatus, consul en 689 (6) av. J.-C.) avec L. Aurelius Cotta. Il était fils d’un autre L. Manlius Torquatus et ce dernier, dont l’histoire n’est pas connue, pourrait bien être le questeur de l’an 650. Nous voyons au droit du denier, le torques, souvenir particulier de la famille et allusion à son nom. On sait, en effet, que le cognomen Torquatus fut donné pour la première fois en 393 (361 av. J.-C.) à T. Manlius Imperiosus, pour avoir tué dans un combat singulier un géant gaulois qui l’avait provoqué, et lui avoir enlevé son collier ou torques. Cet illustre personnage fut dictateur en 391 (363 av. J.-C.), et c’est probablement lui qui est représenté combattant à cheval, au revers de la médaille.


Lieux de découverte (149 exemplaires)

Enregistrer

Auteur : Chantecler

Auteur de ce blog, je suis avant tout passionné de ce très beau monnayage.