Ch154 – Denier Calidia – Marcus Calidius

117 -116 av. JC

Denier Calidia _ RRC 284/1a Avers ROMA

Tête casquée de Rome à droite ; sous le menton, marque de valeur (XVI) en monogramme.

Revers : M. CALID // Q. (MET). C(NF) L (Marc Calidius // Quintus Metellus Cneius Fulvius)

Bige galopant à droite, conduit par la Victoire tenant une couronne de la main droite et les rênes de la gauche

Atelier : Rome

Gens : Calidia, Caecilia et Fulvia

Références : RRC 284/1a – B.1 (Calidia)

Indice de rareté : 4 

Descriptif: Parmi les trois monétaires, Marcus Calidius est peut-être le père de Quintus Calidius, préteur en 79 avant J.-C. Quant à Quintus Metellus, il pourrait s’agir de Quintus Caecilius Metellus Numidicus, consul en 109 avant J.-C., mais plutôt Quintus Caecilius Metellus Nepos, qui lui est consul en 98 avant J.-C. M. Crawford ne fournit aucune information sur le troisième membre du collège monétaire, Cneius Fulvius.

M. Crawford a relevé une estimation de 107 coins de droit et de 134 coins de revers.


Extrait de Description historique et chronologique des monnaies de la République romaine d’Ernest Babelon

La gens Calidia est peu connue et nous ne pouvons énumérer que trois de ses membres. C’est d’abord Cn. Calidius, chevalier romain qui eut à se plaindre des exactions de Verrès en Sicile puis, Q. Calidius, tribun du peuple en 655 (99 av. J.-C.), et consul avec Q. Metellus Pius en 674 (80 avant J.-C.); enfin, son fils M. Calidius qui fut un grand orateur, nous apprend Cicéron . Préteur en 697 (57 av. J.-C.), il se prononça plus tard pour Milon contre Clodius . Au début de la guerre civile, il se déclara pour Jules César, et envoyé par ce dernier dans la Gallia togata, il mourut en chemin à Placentia, l’an 705 (49 av. J.-C.) . M. Calidius prononça plusieurs discours célèbres : contre Q. Gallius pour M. Scaurus; puis pour les Ténédiens, et pour le rappel de Cicéron. Quintillien cite de lui un discours intitulé De donio Ciceronis . M. Calidius seul a pu frapper les médailles que nous décrivons plus bas, comme triumvir monétaire vers l’an 646 ( 108 av. J-C. ). On trouve associé à son nom celui de ses collègues Q. Caecilius Metellus et Cn. Fulvius. Dans le mot CALID (lus) la lettre I est beaucoup plus grande que les autres lettres, ce qui n’est pas rare dans les inscriptions et se rencontre même parfois sur les médailles, comme nous l’avons constaté notamment sur les deniers de P. Accoleius Lariscolus.


Lieux de découverte (286 exemplaires)

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Auteur : Chantecler

Auteur de ce blog, je suis avant tout passionné de ce très beau monnayage.