Ch138 – Denier Fabia – Quintus Fabius Labeo

124 av JC.

Denier Fabia _ RRC 273/1

Avers : ROMA / LABEO (Rome / Labeo)

Tête casquée de Rome à droite; sous le menton, marque de valeur, X.

Revers : Q. FABI (Quintus Fabius)

Jupiter dans un quadrige galopant à droite tenant un foudre de la main droite et un long sceptre de la main gauche ; au-dessous du cartouche, un rostre de navire tourné à gauche.

Atelier Rome

Gens : Fabia

Références : RRC 273/1 – B.1 (Fabia)

Indice de rareté : 3

Descriptif : Alors que le denier vaut 16 as depuis 136 avant J.-C., la marque de valeur anachronique au droit est inscrite X pour 10 as. C’est la dernière apparition de cette marque X sur le denier qui, d’après D. Sear, était devenue plutôt un ornement qu’un signe de valeur. Au revers, le rostre de navire rappelle la victoire de Quintus Fabius Labeo, ancêtre du monétaire, sur Antiochus III de Syrie (223-187 avant J.-C.) en 191 avant J.-C. Ce dernier commandait la flotte qui opéra en Crète et en Macédoine. Fabius sera ultérieurement consul en 183 avant J.-C.

Frappé en 124 avant J.-C. à un moment où les Romains sont en guerre contre les Allobroges et les Arvernes, ce type de denier a pu circuler en Gaule, mais ne semble pas y avoir été imité.

M. Crawford a relevé une estimation de 300 coins de droit et de 375 coins de revers.


Extrait de Description historique et chronologique des monnaies de la République romaine d’Ernest Babelon

Q. Fabius Labeo. Monétaire vers l’an 610 (144 av. J.-C.)

Cicéron mentionne un Labéon qui fut arbitre dans une contestation entre les villes de Noie et de Naples, et qui pourrait bien être le monétaire dont il est ici question. Mais on ne sait rien sur sa vie. Il était le fils ou le petit-fils de Q. Fabius Labeo. qui fut questeur urbain en 558 (196 av. J.-C.), préteur en 565 (189 av. J.-C.), et consul en 571 (183 av. J.-C.). Pendant sa préture,ce personnage fut investi du commandement de la flotte romaine; il opéra en Crète et sur les côtes de Macédoine contre la flotte d’Antiochus III le Grand, roi de Syrie ; après des succès contestables, il revint triompher à Rome malgré l’opposition des tribuns, et c’est son triomphe qui est représenté au revers des monnaies de son descendant; l’éperon de navire qu’on voit sous le quadrige de Jupiter, rappelle les fonctions de praefectus classis de Q. Fabius Labeo et sa victoire navale de l’an 565 (189 av. J.-C.). Les monnaies de Q. Fabius Labeo ont une certaine analogie de fabrique avec celles de C. Curiatius f.Trigeminus et de M. Baebius Q. f. Tampilus.


Lieux de découverte (796 exemplaires)

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Auteur : Chantecler

Auteur de ce blog, je suis avant tout passionné de ce très beau monnayage.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.