Ch133 – Denier Quinctia – Titus Quinctius Flaminius

126 av JC.

Denier Quinctia _ RRC 267/1

Avers Anépigraphe

Tête casquée de Rome à droite, coiffée du casque ailé; derrière la tête, apex (coiffe religieuse de flamine); sous le menton, marque de valeur (XVI).

Revers T Q // ROMA (Titus Quinctius // Rome)

Les Dioscures, Castor et Pollux (les Gémeaux) à cheval, se séparant de chaque côté; ils sont cuirassés avec le manteau flottant sur l’épaule, coiffés d’un bonnet surmonté d’une étoile, tenant chacun une javeline transversale; dans le champ au milieu, un bouclier macédonien.

Atelier Rome

Gens : Quinctia

Références : RRC 267/1 – B.2 (Quinctia)

Indice de rareté : 5

Descriptif : Au droit, l’apex fait référence aux flamines et est “un symbole parlant”, comme le faisait remarquer H. Grueber en 1910 du cognomen de Titus Quinctius Flaminius. Les flamines, au nombre de quinze, sont coiffés du galerus ou bonnet de cuir blanc conique, surmonté de l’apex (pointe).

Au revers, les Dioscures et le bouclier macédonien font référence à la victoire de Titus Quinctius Flaminius sur Philippe V de Macédoine en 197 avant J.-C. à la bataille de Cynoscephales. Flaminius se rendit à Delphes et fit un sacrifice aux Dioscures pour remercier les dieux de lui avoir donné la victoire, ce qui justifie la présence de Castor et de Pollux au revers de ce denier. Flaminius prononça la liberté des Grecs aux jeux isthmiques de Corinthe en 196 avant J.-C. Faut-il rappeler que Flaminius fut le premier romain vivant à figurer sur une monnaie (statère d’or), mais grecque seulement ! Notre monétaire pourrait être le fils de Titus Quinctius Flaminius, le consul de 123 avant J.-C.

M. Crawford a relevé une estimation de quarante-neuf coins de droit et de soixante et un coins de revers.


Extrait de Description historique et chronologique des monnaies de la République romaine d’Ernest Babelon

T. Quinctius Flamininus. Monétaire vers 620 (134 av. J.-C.)

Ce magistrat est le petit-fils du conquérant de la Macédoine. T. Quinctius Flamininus, père du monétaire dont-il va être question est cité en l’an 580 (174 av. J.-C.) pour avoir fait célébrer de grandes fêtes à Rome, en l’honneur des victoires de son père sur Philippe de Macédoine; il fut consul en 604 (150 av. J.-C.). T. Quinctius Flamininus le monétaire, fut lui-même consul en 631 (123 av. J.-C.) avec Q. Metellus Balearicus. Sur son denier, nous voyons comme symboles l’apex, ou bonnet de flamine, allusion au nom de Flamininus, et le bouclier macédonien qui rappelle la conquête de la Macédoine. Les Dioscures sont aussi un souvenir du voeu fait par le conquérant de la Macédoine au temple de Delphes, après la victoire qu’il ne remporta qu’avec le secours de ses alliés divins. M. Caecilius Metellus fit de même, pour des souvenirs de famille, placer un bouclier macédonien sur ses espèces.


Lieux de découverte (215 exemplaires)

Auteur : Chantecler

Auteur de ce blog, je suis avant tout passionné de ce très beau monnayage.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.