Ch118 – Denier Postumia – Lucius Postumius Albinus

131 av JC.

Denier Postumia _ RRC 252/1Avers Anépigraphe

Tête de Rome à droite, coiffée du casque ailé; derrière la tête, apex (coiffe religieuse de flamine); sous le menton, (marque XVI).

Revers : L. POST (ALB) // ROMA (Lucius Postumius Albinus // Roma)

Mars casqué et cuirassé, tenant un trophée sur l’épaule droite et un sceptre long de la main gauche dans un quadrige galopant à droite.

Atelier Rome

Gens : Postumia

Références : RRC 252/1 – B.1 (Postumia)

Indice de rareté : 5

Descriptif : Le denier est largement imité par les peuples de la vallée du Rhône sur leurs deniers (LT. 5715-5943) monnayage générique plus connu sous le nom d’imitations du type des Dioscures. La tête de Rome est déjà presque celtique sur cet exemplaire. L’apex (coiffe religieuse), placé derrière la tête ne semble pas avoir été imité sur les monnaies gauloises.
L’ancêtre de notre monétaire, Lucius Postumius Albinus fut « flamen martialis » (prêtre de Mars) en 168 avant J.-C., l’un des trois flamines majeurs. Les flamines, au nombre de quinze, sont coiffés du galerus ou bonnet de cuir blanc conique, surmonté de l’apex (pointe). Lucius Postumius Albinus sera ultérieurement édile curule en 161 et consul en 154 avant J.-C. Le revers pourrait en fait faire référence à la victoire remportée par Lucius Postumius Albinus, consul en 173 avant J.-C. qui avait triomphé des Basques (Vaccæi) et des Lusitaniens (Lusitani).

M. Crawford a relevé une estimation de quarante-sept coins de droit et de cinquante-neuf coins de revers.


Extrait de Description historique et chronologique des monnaies de la République romaine d’Ernest Babelon

L. Postumius Albinus. Monétaire vers 620 (134 av. J.-C.)

Cavedoni pense que ce monétaire était le fils de L. Postumius Sp. f. L. n. Albinus, qui fut flamen Martialis en 586 (168 av. J.-C), édile curule en 593 (161 av. J.-C.), et enfin consul en 600 (154 av. J.-C.). En effet, on voit au droit du denier l’apex ou bonnet de flamine, qui rappelle les fonctions de flamen Martialis. Borghesi a d’ailleurs montré que le type du revers, qui représente le triomphe de Mars, est aussi une allusion à la dignité sacerdotale (martialis) du père du monétaire. Ce type n’est pas sans rapport avec celui du revers des deniers de M. Opeimius. Le monétaire L. Postumius Albinus lui-même n’est pas mentionné dans l’histoire.


Lieux de découverte (201 exemplaires)

Auteur : Chantecler

Auteur de ce blog, je suis avant tout passionné de ce très beau monnayage.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.