LesDioscures.com

Base de données du monnayage de la République Romaine

Catégorie : Articles (page 1 of 3)

Le monnayage d’Octave de 32 à 27 avant J.C.

En complément des différents descriptifs des monnaies d’Octave (42 à 36 avant J.C.), vous trouverez ci-dessous une liste chronologique des autres monnaies frappées par Octave jusqu’à ce qu’il reçoive le nom d’Auguste.

3.45gr

Denier 32-29 avant J.C. RIC 250A

Atelier: Incertain

Avers: Tête d’Octave à droite.

Revers : CAESAR DIVI F: Venus debout à droite, appuyée contre une colonne, tenant une lance transversale à gauche et le casque à droite; bouclier représentant une étoile à huit rayons s’appuyant contre la colonne

Denier 32-29 avant J.C. RIC 250B

Atelier: Incertain

Avers: Tête d’Octave à gauche.

Revers : CAESAR DIVI F: Venus debout à droite, appuyée contre une colonne, tenant une lance transversale à gauche et le casque à droite; bouclier représentant une étoile à huit rayons s’appuyant contre la colonne

Denier 32-29 avant J.C.

Lire la suite....

Les similitudes entre le quinaire Giamilos et les deniers Marcia.

Ce très rare quinaire (1), qui ne possède en commun que la légende GIAMILOS avec le bronze du même nom, reprend également plusieurs détails de différents deniers des Marcii.

Les noms de Giamilos (ou Giamillus qui connait de nombreux homonymes en épigraphie), Coiaca et Vocunilios (?) proviendraient des Sénons (2).

Je vais dans cet article démontrer, images à l’appui, les similitudes existantes entre ces différentes monnaies.

Le revers

Revers du denier pour Lucius Marcius Philippus frappé en 113-112 avant J.C.

On remarque plusieurs ressemblances entre ces deux monnaies :

  • Présence d’une légende sous le cheval.
  • Cavalier tenant une branche.
  • La posture du cheval est identique (queue mi-dressée, galop, antérieur gauche au-dessus du droit).
  • Présence d’une « fleur » sous le cheval.
Lire la suite....

Le victoriat, une monnaie singulière…

Les deux principales raisons qui font que le victoriat est une monnaie singulière, sont qu’avant tout, sa production n’aura duré qu’environ quarante années et que d’autre part, il s’agit de la seule monnaie de la république romaine, de cette période, qui ne possède aucune marque de valeur.

     1 – Préambule

Jusqu’à environ 211 ans avant J.C., les pièces d’argent de Rome étaient similaires en poids et en argent aux didrachmes de la grande Grèce (sud de l’Italie et de la Sicile). Jusqu’à la Seconde Guerre punique (218 av. J.-C. – 200 av. J.-C.). La production monétaire était plutôt modeste, reflétant une utilisation dans les échanges avec les villes du sud plutôt qu’une monétisation interne complète de Rome. Les exigences de la guerre avec Carthage créèrent un besoin bien plus grand, auquel répondait la fabrication intensive de didrachmes connus également sous le nom de quadrigatus (a) (le revers représente Jupiter conduisant un char à quatre chevaux, un quadrige).… Lire la suite....

Le Top5 des deniers de la république romaine découverts en France

Ce classement a été calculé à partir des inventaires de 31 trésors monétaires sur le territoire Français pour un total de 3493 monnaies.

A la cinquième place, nous trouvons le denier de Marcus Æmilius Scaurus, frappé en 58 avant J.C. à Rome. Il représente d’un côté le roi Aretas tenant de la main gauche la bride de son chameau et de l’autre Jupiter dans un quadrige. (Nombre de denier : 51).


En quatrième position, le denier de Caius Vibius Pansa, frappé en 90 avant J.C. à Rome. Il représente d’un côté Apollon  et de l’autre Minerve dans un quadrige. (Nombre de denier : 60).


En troisième position, le denier de Lucius Calpurnius Piso Frugi, frappé en 90 avant J.C. à Rome. Il représente d’un côté Apollon  et de l’autre un cavalier.… Lire la suite....

Potin au bucrane // Sesterce Antia

1 _ Qu’est-ce qu’un bucrane ?

Il s’agit d’une tête de bœuf décharnée, motif ornemental de l’architecture antique, repris à la Renaissance. (Définition du Larousse)

Dans l’architecture grecque, les bucranes apparaissent à l’époque hellénistique (propylées de Samothrace, vers 275 av. J.-C.) puis se répandent très vite comme motifs de frise ionique, souvent en rapport direct avec les sacrifices (sur les autels par exemple). Il arrive que le motif représenté ne soit pas le crâne proprement dit mais le décor appliqué sur le museau de la bête sacrifiée. Les bucranes sont le plus souvent reliés par des guirlandes, quelquefois en alternance avec d’autres motifs (rosettes), pour former un décor continu faisant le tour de l’édifice.

Or, sur les différentes monnaies représentant des bucranes, on se rend compte que la tête n’est pas décharnée avec la présence des oreilles….… Lire la suite....

« Older posts

© 2019 LesDioscures.com

Theme by Anders NorenUp ↑