Bronze Tatinos des Rutènes et les deniers Titia et Marcia

Bronze Tatinos des Rutènes et les deniers Titia et Marcia

Présentation des Rutènes

Les Rutènes – latin Ruteni – sont un peuple de la Gaule celtique du sud du Massif central. Leur territoire s’étendait sensiblement sur les actuels départements du Tarn et de l’Aveyron, délimité par le plateau de l’Aubrac au nord et les confins de la Montagne Noire au sud. Les Rutènes ont donné leur nom à la ville de Rodez.

Un court passage de la guerre des Gaules nous apprend que les Rutènes prirent part à la guerre ayant opposée les romains aux Arvernes et aux Allobroges (122-120 avant J.C.) et qu’ils furent l’un des peuples vaincus lors dans le cadre de la victoire remportée par Quintus Fabius Maximus. C’est probablement en conséquence de cet engagement que Rome a annexé la partie méridionale de leur territoire. (2)

En 52 avant J.C., Vercingétorix dépêcha Lucterios chez les Rutènes pour les convaincre de rejoindre l’insurrection et d’attaquer la province romaine. Après l’assemblée générale des Gaules de Bibracte, les Rutènes et Cadurques reçurent comme consigne d’attaquer de nouveau la province, et plus précisément de ravager le territoire des Volques Arécomiques. Par la suite, dans le cadre du siège d’Alésia, les Rutènes fournirent un contingent de 12000 hommes à l’armée de secours. Au cours de l’hiver 52/51 B.C., après la défaite de la coalition gauloise, César installa Caius Caninius Rebilus à la tête d’une légion chez les Rutènes. (2)

Entre 49 et 45 B.C., dans le cadre de la guerre civile, César recruta des archers Rutènes pour affronter les légats pompéiens Lucius Afranius et Marcus Petreius en Hispanie. (2)

Le droit

A gauche, le droit du denier de Quintus Titius

Nous retrouvons sur ces deux monnaies l’effigie de Mutinus Titius (Priape), faisant allusion au nom de famille Titius.

Le revers

A gauche, le revers du denier de Lucius Marcius Philippus

On notera les similitudes suivantes :

  • Cavalier à droite
  • Présence d’une fleur sous le cheval
  • Représentation du cheval identique
  • Légende sous le cheval.

Toutefois, Sur le bronze des Rutènes, on distingue que le cavalier tient un objet en forme de croissant (un torque?) et ceci constitue la seule différence notoire entre ces deux monnaies

Conclusion

Le portrait du priape au droit est fidèlement copié du denier de Quintus Titius. Ce dernier avait certainement choisi cette image divine dont le nom (Mutinus Titius) pouvait offrir quelques similitudes de consonance avec son nom et on peut imaginer que ce fut également le cas pour Tatinos.

Le revers est plus difficile à interpréter. Le copie du denier de Lucius Marcius Philippus ne fait aucun doute, à part la présence de cet objet dans la main du cavalier. Est-ce qu’il y a un rapport avec les Marcii, une statue ou un aqueduc? Vu que le denier fut frappé en 56 B.C., le bronze est logiquement postérieur.

Bien que les Rutènes aient envoyé un fort contingent de troupes au secours d’ Alésia, il serait étrange qu’un chef en lutte contre Rome ait choisi pour illustrer ses monnaies des thèmes proprement romains.

Tatinos a de grandes chances d’être un dirigeant Rutène rallié à Rome après la bataille d’ Uxellodunum. 

Note

1 – Photo illustration du bronze Tatinos provenant d’une collection privée. Source wikimoneda.

2 – La guerre des Gaules – Jules César

Fermer le menu
%d blogueurs aiment cette page :