Aurelia

Aurelia

La gens Aurelia était une famille plébéienne à Rome. Le premier membre de la gens qui obtint le consulat fut Gaius Aurelius Cotta en 252 avant JC, période à partir de laquelle les Aurelii se distinguèrent dans l’histoire jusqu’à la fin de la République. Les Aurelii ont prospéré sous l’Empire, et de nombreuses familles de citoyens inscrits plus tard sous l’autorité d’Empereurs ou de magistrats portant ce nomen étaient aussi appelées Aurelius. Le nom est devenu si commun qu’il était parfois abrégé Aur., Et par les derniers siècles de l’Empire, il devient difficile de distinguer les membres de la gens des autres personnes portant le nom. (1)

Le nomen Aurelius est généralement lié à l’adjectif latin aureus, qui signifie «doré», et peut avoir fait référence à la couleur des cheveux d’une personne. Cependant, la forme originale du nomen peut avoir été Auselius, tout comme les formes originales de la nomina Furia, Numeria, Papiria, Valeria et Veturia étaient Fusia, Numisia, Papisia, Valesia et Vetusia. Dans ce cas, il peut être dérivé d’un nom pour le soleil, bien que cela puisse aussi partager une étymologie commune avec aureus. (2)(3).

Sous les premiers empereurs, nous trouvons une famille aurélienne du nom de Fulvus, dont l’empereur romain Antonin est descendu, dont le nom était à l’origine Titus Aurelius Fulvus. Antonin a légalement adopté Marcus Annius Verus et Lucius Ceionius Commodus, qui sont ainsi devenus membres de la gens Aurelia, sous les noms de Marcus Aurelius Antoninus et Lucius Aurelius Verus. (4)

Titus Aurelius Fulvus Boionus Arrius Antoninus

Magistrats monétaires

1- Marcus Aurelius Cotta _ 139 B.C.

Ce magistrat fit émettre un denier (911AU).

La légende apposée à ces monnaies est « M. (AVR)ELI »

2- Marcus Aurelius Scaurus _ 118 B.C.

Ce magistrat fit émettre un denier dentelé (1067AU).

La légende apposée à ces monnaies est « M. A(VR)EL-I »

3- Lucius Aurelius Cotta _ 105 B.C.

Ce magistrat fit émettre un denier dentelé (1141AU).

La légende apposée à ces monnaies est « L·COT »

Sources

(1) Dictionary of Greek and Roman Biography and Mythology, William Smith

(2) George Davis Chase, « The Origin of Roman Praenomina », in Harvard Studies in Classical Philology, vol. VIII (1897).

(3) Realencyclopädie der Classischen Altertumswissenschaft.

(4) Joseph Hilarius Eckhel, Doctrina Numorum Veterum, v. p. 147.

Fermer le menu
%d blogueurs aiment cette page :