Aburia

Aburia

Les Aburii sont les membres de la gens plébéienne Aburia, une famille de la Rome antique qui viendrait d’Étrurie. Cette famille connait son ascension aux derniers siècles de la République. Le membre le plus connu de celle-ci est Marcus Aburius, préteur pérégrin en 176 B.C.; elle est temporairement éclipsée de la scène politique pendant les guerres civiles, avant un retour dans l’ordre sénatorial à l’époque flavienne.

Nous connaissons peu l’histoire de la gens Aburia qui a fourni à la République deux magistrats monétaires, C. Aburius Geminus et M. Aburius Geminus. Le surnom de Geminus fut donné aux Aburii à partir de deux frères jumeaux : C. Aburius, tribun du peuple en 185 B.C., qui fut envoyé en 171 av. B.C. comme ambassadeur en Afrique auprès de Massinissa, pour obtenir des renforts de troupes et des éléphants dont Rome avait besoin afin d’achever la conquête de la Macédoine (1) ; et M. Aburius, probablement le père des deux magistrats monétaires. Il fut tribun du peuple en 187 B.C., préteur en Sardaigne en 176 B.C., et un peu plus tard, enfin, il obtint la « jurisdictio inter peregrinos » (2).

Une inscription fut découverte en Etrurie, à Caere, dans un tombeau connu vulgairement sous le nom de tombeau des Tarquins, mentionne une femme nommée Aburia C. f. Rufa (3). Peut-être pourrions-nous induire du lieu de la découverte, que la gens Aburia était d’origine étrusque.

Magistrats monétaires

1- Caius Aburius Geminus _ 134 B.C.

Ce magistrat fit émettre un denier (957AB), un triens (958AB), un quadrans (959AB), un sextans (960AB) et une once (961AB).

La légende apposée à ces monnaies est « C. (AB)(VR)I GEM »

2- Marcus Aburius Geminus _ 132 B.C.

Ce magistrat fit émettre un denier (981AB), un quadrans (982AB), et une once (983AB).

La légende apposée à ces monnaies est « M. (AB)(VR)I GEM »

Sources :

(1) Tite-Live, Histoire romaine, XLII, 35

(2) Tite-Live, Histoire romaine, XXXIX, 4-5

(3) Etruria Meridionale de Massimo Morandi Tarabella p517

Fermer le menu
%d blogueurs aiment cette page :