Avers Anépigraphe

Tête d’Hercule à droite, coiffée de la peau de lion dans le champ, trois points.

Revers : A.C(AE) // ROMA  (Aulus Caecilius. Rome)

Proue de navire à droite ; devant, trois points.

Datation 169-158 avant J.C.

Matière Bronze

Atelier : Rome

Gens : Caecilia

Références : RRC 174/4 – B11 (Caecilia)

Indice de rareté : 10+  

Galerie :

5.81gr _ 20.6mm


Extrait de Description historique et chronologique des monnaies de la République romaine d’Ernest Babelon

Aulus Caecilius
Monétaire vers l’an 565 (189 av. J.-C.)

Ce personnage n’est connu que par une mention qu’en fait Tite Live qui nous dit qu’il était édile du peuple en 565 (189 av. J.-C.). C’est Borghesi qui, le premier, a proposé de lui attribuer les pièces qui portent A. CÆ, qu’on a généralement attribuées à la gens Caecina. Mais cette dernière famille, bien que d’origine antique puisqu’elle remonte jusqu’ aux Etrusques, n’était pas encore nationalisée à Rome à l’époque où les pièces ont été frappées; elles sont en effet, bien
antérieures à la loi Papiria qui réduisit l’as au poids d’une once et qui fut promulguée vers l an 665 (89 av. J.-C.). Or, aucun membre de la gens Caecina ne parvint aux honneurs, à Rome, avant la fin du dernier siècle avant notre ère. Il est donc bien plus rationnel de compléter l’abréviation A. CÆ par Aulus Caecilius, puisque nous trouvons un personnage de ce nom à l’époque de la fabrication des monnaies en question. La gens Caecina est à supprimer de la liste des familles qui ont fourni des monétaires à la république romaine.

97/5Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer