2115AU – Sesterce Auguste – C. Asinius Gallus

2115AU – Sesterce Auguste – C. Asinius Gallus

Avers : OB CIVIS SERVATOS (pour la sauvegarde des citoyens)

Couronne de chêne entre deux branches de laurier.

Revers : C ASINIVS C F GALLVS IIIVIR A A A F F (“Caius Asinius, Caii filius, Gallus, triumvir, auro argentum aeri flando feriundo, senatus consulto).”, (Caius Asinius, Fils de Caius, Gallus, magistrat en charge de la préparation des flans et de la frappe des monnaies de l’or, de l’argent et du bronze par décret du Sénat.))

Légende entourant S C.

BNF 25.86gr

 

Atelier Rome

Datation : 16 avant J.C.

Matière : Alliage cuivreux

Atelier : Rome

Gens : Julia et Asinia

Références : RIC 370, Asinia 1, BMC 157, CMRBnF 372 à 376.

Descriptif : Ce magistrat était le fils de C. Asinius Pollio, à la fois orateur, poète et historien, le favori d’Auguste. On donne quelquefois à C. Asinius Gallus l’agnomen de Saloninus; il fut consul en 8 av. J.-C., avec C. Marcius Censorinus, et épousa Vipsania répudiée par Tibère. M. Waddington a établi qu’il gouverna l’Asie en 753 ou 754, et une médaille grecque de Temnos donne son portrait comme proconsul. Ayant eu le malheur de déplaire à Tibère, ce dernier, parait-il, l’invita à un banquet à Caprée, en même temps qu’il faisait signer son arrêt de mort par le Sénat; Tibère ne lui fit grâce de la vie que pour le faire languir trois ans dans un cachot. Sous Auguste, C. Asinius Gallus avait fait partie d’un collège monétaire vers l’année 15 av. J.-C., avec C. Cassius Celer, et C. Gallius Lupercus. Il faut éviter de confondre C. Asinius Gallus avec deux monétaires qui sont à peu près ses contemporains, et qui portent les noms de Maianius Gallus, et de Galus. On ne sait à quelle famille appartenait ce dernier, dont le nom est toujours orthographié Galus et jamais Gallus; il n’a frappé que des petits bronzes avec Apronius, Messalla et Sisenna, et c’est à tort qu’on a cru qu’il s’agissait de C. Asinius Gallus. (Sources : E. Babelon, Description historique et chronologique des monnaies de la République romaine)

Un exemplaire de ce sesterce s’est vendu à 1200 Dollars lors de la vente TRITON XI en 2008.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Chantecler

Je suis le rédacteur de ce blog, numismate et avant tout passionné d'Histoire et de mythologie.