2079AU – Denier Auguste – Quintus Rustius

2079AU – Denier Auguste – Quintus Rustius

Avers : Q. RVSTIVS FORTUNAE / ANTIAT  (“Quintus Rustius Fortunæ Antiatiates”, (Quintus Rustius les Fortunes d’Antium)

Bustes accolés à droite de Fortuna Victrix casquée, tenant une patère de la main droite et de Roma Felix diadémé, toutes les deux placés sur une ligne d’exergue se terminant par des têtes de bélier.

Revers : CAESARI AVGVSTO// EX S C/ FOR. RE (“Cæsari Augusto// Ex Senatus Consulto/ Fortuna Redux”, (À César Auguste par décret du Sénat le retour de la Fortune))

Autel ornementé, décoré de guirlandes.

 

Atelier Rome

Datation : 19-18 avant J.C.

Matière : Argent

Atelier : Rome

Gens : Julia et Rustia

Références : RIC 322, Rustia 3, BMC 59, CMRBnF 205.

Descriptif : On ne connait Q. Rustius que par les médailles qu’il fit frapper sous l’autorité du Sénat. Il est un des rares magistrats qui monnayèrent des pièces d’or sénatoriales. Les types du denier et de l’aureus se rapportent néanmoins à Auguste, après son retour d’Asie : on sait qu’alors il feignit de ne vouloir accepter, de tous les honneurs qui lui étaient offerts par le Sénat, que la consécration, en souvenir de son voyage, d’un temple à Fortuna redux. La Fortune avait un sanctuaire et un oracle célèbres à Antium, où elle était adorée sous deux aspects : la Fortuna felix, et la Fortuna victrix. Horace leur a consacré une de ses plus belles odes (I. 35), et Martial, faisant allusion à leur don prophétique, les appelle veridicoe sorores. Ce sont ces deux divinités qui figurent sur les pièces de Q. Rustius : la Fortuna victrix est casquée, et la Fortuna felix, diadémée ; on voit aussi sur le denier l’autel consacré, par le Sénat, en l’honneur du retour d’Auguste; les deux têtes de bélier paraissent se rapporter à l’histoire de la famille du monétaire. L’aureus porte une Victoire qui est l’emblème du triomphe d’Auguste; la mention S. C. indique que cette pièce d’or a été frappée par l’autorité du Sénat; elle est un témoignage du désintéressement plus ou moins sincère d’Auguste.

Un exemplaire de ce denier s’est vendu à 18000 Dollars lors de la vente TRITON XI en 2008.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Chantecler

Je suis le rédacteur de ce blog, numismate et avant tout passionné d'Histoire et de mythologie.