2040AU – Denier Auguste – P.Petronius Turpilianus

2040AU – Denier Auguste – P.Petronius Turpilianus

Avers : TVRPILIANVS IIIVIR FERO ou FERON (“Turpilianus Triumvir Feronia”, (Turpilianus Triumvir monétaire, Féronie))

Buste drapé et diadémé de Feronie à droite.

Revers : AVGVSTVS CAESAR ( Auguste César)

Auguste debout sur un bige d’éléphants avançant à gauche, tenant une branche de laurier et un sceptre.

 

Atelier Rome

Datation : 19-18 avant J.C.

Matière : Argent

Atelier : Rome

Gens : Julia et Petronia

Références : RIC 281, Petronia 5.

Descriptif : C’est pour célébrer son triomphe sur l’Orient que l’on le voit Auguste sur un char traîné par des éléphants, suivant la coutume des monarques orientaux.

Féronie ou Feronia est une divinité romaine, dont le culte était originaire d’Etrurie, présidait aux travaux de l’agriculture et aux limites des champs; ses prêtres, au dire de Strabon, marchaient nu-pieds sur les charbons ardents sans se brûler. Elle avait un temple célèbre, Feroniae fanum, en Etrurie au Sud-Est de Luna.
Cette déesse était adorée surtout chez les Sabins, les Ombriens, les Étrusques, mais aussi chez les Latins et les Volsques. Varron en fait une déesse sabine, et c’est sous ce caractère qu’elle apparaît dans la guerre de Tullius Hostilius contre les Sabins. Des citoyens romains qui étaient allés à la fête de la Feronia sabine, y sont arrêtés, et la guerre éclate. Denys d’Halicarnasse nous raconte que le sanctuaire de Feronia était en grand honneur auprès des Latins, et que les Grecs traduisaient le nom de cette déesse par : la déesse des fleurs, eu la déesse qui aime les guirlandes, ou encore par celui de Perséphone. Sources : http://www.cosmovisions.com/$Feronie.htm

Un exemplaire de ce denier s’est vendu 1700 dollars lors d’une vente CNG.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Chantecler

Je suis le rédacteur de ce blog, numismate et avant tout passionné d'Histoire et de mythologie.