You are currently viewing 1829AN – Aureus Marc Antoine – Marcus Antonius

1829AN – Aureus Marc Antoine – Marcus Antonius

Avers : ANT. AVG. III VIR. R. P. C (Antonius Augurus Triumviri Rei Publicæ Constituandæ, Antoine augure triumvir pour la restauration de la République)

Trirème voguant à droite avec l’acrostolium.

Revers : LEG XXII (Legionis duovincesimæ decimæ, de la vingt-deuxième Légion)

Aigle légionnaire, “aquila” tournée à droite entre deux étendards, “signa”, (de la vingt-deuxième Légion).

Ex NAC sale 27, 2004 8.03g

Atelier

Patras

Datation : 32 – 31 avant J.C.

Matière : Or

Gens : Antonia

Référence : Non référencé

Descriptif : Marc Antoine, après avoir rompu avec Octave, joignit ses forces à celles de Cléopâtre et rencontra celles d’Octave à Actium (31 avant J.-C.). La flotte d’Octave, commandée par Agrippa, gagna la bataille navale tandis que la flotte égyptienne s’enfuyait, bientôt suivie par Antoine qui se retira en Égypte avant de se suicider l’année suivante avant l’arrivée d’Octave à Alexandrie. 

Legio XXII Deiotariana

La Legio XXII Deiotariana (legio vigesima secunda) était une légion romaine levée aux alentours de 48 av. J.-C. et disparue au cours du iie siècle, peut-être en Palestine lors de la révolte de Bar Kokhba entre 132 et 135, ou bien en Arménie, lors de la défaite d’Elegeia en 161 contre les Parthes. L’existence de la XXII Deiotariana est attestée pour la dernière fois en Égypte en 1191.

Pendant ses deux cent années d’existence, la XXII remplit exclusivement des missions dans les provinces d’Asie et sur les frontières orientales de l’Empire romain.

Son surnom vient de Déiotaros, roi celte de Galatie, et son emblème était peut-être un symbole Galate.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Christopher Merat

Je suis le rédacteur de ce site, numismate et avant tout passionné d'Histoire et de mythologie.