1743AN – Denier Marc Antoine – Marcus Antonius

1743AN – Denier Marc Antoine – Marcus Antonius

Avers : ANTONIVS AVGVR COS DES ITER ET TERT (Antonius, Augur, Consul designatus iterum et tertio)

Tête nue de Marc Antoine à droite.

Revers : IMP TERTIO III VIR R P C (Imperator Tertio, Triumvir Reipublicae Constituendae)

Diadème arménien à droite. Arc et flèche croisés derrière.

BNF 3.85gr

Atelier

Antioche

Datation : 36 avant J.C.

Matière : Argent

Gens : Antonia

Références : RRC 539/1 – B.94 (Antonia) – CRR 1476 – Syd. 1205

Descriptif : Sear fait valoir de manière assez convaincante que ce denier est lié à une victoire du général d’Antoine, Canidius Crassus à l’automne 37 avant JC contre Artavasdes en Arménie. Cette bataille était cruciale si l’invasion planifiée par Antoine de la Parthie devait avoir une chance de succès. Malheureusement, la victoire annoncée ici reviendrait hanter Antoine alors que l’Arménie se retournait contre lui et causait une perte majeure à sa ligne d’approvisionnement pendant l’échec de la campagne parthe. L’exécution de la gravure est trop finement détaillée pour qu’elle ait l’indication d’un atelier itinéraire, où les graveurs moins qualifiés se débattaient souvent avec l’art de leur travail. Finalement, Antoine se vengera de l’Arménie inconstante en 34 avant JC. L’allégeance du territoire ne semble cependant pas complète car Tibère et Auguste ont conclu un accord pacifique avec l’Arménie en 20/19 av.J.-C. par lequel elle deviendrait une province à part entière de l’empire.

Galerie : Deniers classés par ordre décroissant de masse.

Extrait de Description historique et chronologique des monnaies de la République romaine d’Ernest Babelon

C’est en l’an 718 (36 av. J.-C.) qu’eut lieu la troisième proclamation impératoriale de Marc Antoine. La réalisation effective de son deuxième consulat étant de l’an 720 (34 av. J.-C), c’est entre 718 et 720 (36 à 34 av. J.-C.) que l’on doit placer ce denier. D’autre part, la tiare arménienne rappelle la conquête de l’Arménie opérée en l’an 720 (34 av. J.-C.) et le triomphe extraordinaire qu’Antoine célébra à Alexandrie à la suite de ses victoires sur Artavasde. C’est donc en cette année môme, à l’occasion de ce triomphe, que le denier fut frappé.

Lieux de découverte (7 exemplaires)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Christopher Merat

Je suis le rédacteur de ce blog, numismate et avant tout passionné d'Histoire et de mythologie.