1723AN – Quinaire Marc Antoine et Octave

1723AN – Quinaire Marc Antoine et Octave

Avers : III·VIR – R·P·C (Triumviri Rei Publicæ Constituandæ, Triumvir pour la restauration de la République)

Tête voilée et diadémée de Concordia (la Concorde) à droite.

Revers : M·ANTON·C·CAESAR (Marcus Antonius Caius Cæsar, Marc Antoine Caius César)

Deux mains jointes tenant un caducée.

Datation : 39 avant J.C.

Matière : Argent

Atelier : Gaule

Gens : Antonia et Julia

Références : RRC 529/4b – B.42 (Antonia)

Indice de rareté : 6 

Descriptif : Ce type de quinaire a été frappé en Gaule où ce module monétaire était en vogue. En fait, le denier gaulois était l’équivalent du quinaire romain en poids et en titre. Ce quinaire est frappé après l’entrevue de Brindisium et la réconciliation d’Octave avec Marc Antoine. Ce type est frappé en Gaule plutôt qu’en Asie Mineure où Antoine avait encore de nombreux partisans.

M. Crawford a relevé un estimation de 52 coins de droit et de 58 coins de revers.

 

1.80gr _ 13.3mm


Extrait de Description historique et chronologique des monnaies de la République romaine d’Ernest Babelon

Quelquefois, on voit un épi qui émerge sous le voile de la Concorde, au-dessus de la couronne de la déesse. Cavedoni pense que cet épi rappelle l abondance qui régna à Rome à la suite de la paix de Brindes, l ‘an 715 (39 av. J.-C.). Mais les légendes de la pièce n autorisent en rien cette conjecture, et nous pensons qu’il vaut mieux placer ce quinaire vers 711 ou dans les années qui suivent, à côté des deniers qui portent les mêmes inscriptions.


Lieux de découverte (82 exemplaires)

Enregistrer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Chantecler

Je suis le rédacteur de ce blog, numismate et avant tout passionné d'Histoire et de mythologie.