1697DO – Denier Domitia _ Domitius Ahenobarbus

1697DO – Denier Domitia _ Domitius Ahenobarbus

Avers : AHENOBAR (Ahenobarbus)

Tête nue d’un homme (un ancêtre de Cnæus Domitus Ahenobarbus représenté jeune ?) à droite.

Revers : CN DOMITIVS IMP (Cnaeus Domitius Imperator, Cnæus Domitus Imperator)

Proue de vaisseau à droite sur lequel figure un trophée militaire composé d’une cuirasse, d’un casque, de deux lances et d’un bouclier ovale.

Denier Domitius Ahenobarbus _ RRC 519/2

Datation : 41 avant J.C.

Matière : Argent

Atelier : Grèce

Gens : Domitia

Références : RRC 519/2 – B.21 (Domitia) – CRR.1177

Indice de rareté : 8 

Descriptif : Ce denier commémore le titre d’Imperator reçu par Cneius Domitius Ahenobarbus après avoir écrasé la flotte des Césariens, commandée par Domitius Calvinus, en mer Ionienne à l’automne 42 avant J.-C. Cependant si le revers ne semble pas poser de problème et rappelle la victoire navale de l’imperator, des doutes subsistent sur l’attribution du portrait du personnage du droit. S’agit-il de Cneius lui-même ou de l’un de ses ancêtres, son père peut-être, Lucius, qui fut un opposant à César et qui avait trouvé la mort en essayant de rejoindre Pompée. Mais nous pourrions avoir affaire un ancêtre éponyme, un autre Cneius qui fut consul en 192 avant J.-C. avant de devenir légat de Lucius Cornelius Scipio dans la guerre qui l’opposait à Antiochus III le Grand (223-187 avant J.-C.). Le doute subsiste.

M Crawford a recensé une estimation inférieure à trente coins de droit et inférieure à trente coins de revers.



Descriptif de la proue de navire :

La proue du navire de guerre, sur le revers, est orientée à droite. On y reconnait un trait horizontal légèrement incliné vers le bas à droite. Il s’agit d’une préceinte solide pour absorber les chocs causés par l’éperon qui se trouve dans son prolongement.
La quille est légèrement concave ; sa courbure rejoint l’éperon pour prendre sa part du choc.

L’étrave anguleuse présente un petit trait horizontal à mi-hauteur. Il s’agit d’un proembolon qui permettait de brise le navire ennemi sur un 2e point. Elle est l’appui d’un stolos imposant qui a pu servir de butoir à l’éperonnage mais aussi de protection pour le pont avant.

Au dessus de la préceinte un espace trapézoïdal comporte un œil apotropaïque stytilisé. A sa gauche, cette autre petite structure est la face d’un garde-corps sur une passerelle de combat.

Au dessus du plat-bord, on aperçoit la partie sommitale d’un abri qui sert de support à un trophée.

Source : marine-antique.net

Extrait de Description historique et chronologique des monnaies de la République romaine d’Ernest Babelon

Cn. Domitius Ahenobarbus. Imperator, de 712 à 718(42-36av. J.-C.)

Fils de L. Domitius Ahenobarbus, consul en 700 (54 av. J.-C ), Cn. Domitius Ahenobarbus était présent à la bataille de Pharsale en 705 (49 av. J.-C.), mais il garda la neutralité entre les deux partis. On ne sait si, en 710 (44 av. J.-C.), il participa au meurtre de César, mais il suivit Brutus en Macédoine et il fut condamné par la Lex Pedia comme un des meurtriers du dictateur. En 712 (42 av. J.-C.) on le trouve investi du commandement de la flotte romaine qui opérait en Ionie, où il battit Domitius Calvinus et fut salué imperator. En 714 (40 av. J.-C.), réconcilié avec Antoine, il fut investi du gouvernement de la Bithynie, et dans la paix conclue avec Sex. Pompée l’année suivante, il obtint pour lui-même la promesse du consulat pour l’an 722 (32 av. J.-C ). Cn. Domitius Ahenobarbus demeura longtemps en Asie et il accompagna Antoine dans sa malheureuse campagne contre les Parthes, en l ‘an 718 (36 av. J.-C.). Après son consulat de l ‘an 722 pendant lequel éclata la rupture entre Antoine et Octave, il dut quitter Rome et rejoindre Antoine à Éphèse; mais à la suite de quelques dissentiments survenus entre lui et Antoine, il se rallia à Auguste avant la bataille d ‘Actium et mourut presque tout de suite.

Le portrait de Cn. Domitius Ahenobarbus parait sur l’aureus (n. 20) qu’il fit frapper comme imperator après 712 ; il fit représenter, au revers, le temple de Neptune qu’il fit embellir, à cause de la dignité de praefectus classis dont il était investi dans les mers d’Asie-Mineure qu’il tint sous sa domination pendant deux ans. Ce temple tétrastyle est probablement, comme le remarque Cavedoni, celui qui est mentionné par Pline dans ce passage : In maxima dignatione (Scopae), Cn. Domitii delitbro in circo Flaminio, Neptunus ipse cl Thelis alque Achilles. — Le portrait qui parait sur le denier n. 21 est celui du premier Domitius qui porta le nom de Ahenobarbus; c’était l’ancêtre de l’imperator qui fit battre la monnaie, et nous avons raconté plus haut sa légende. Le revers de la même pièce où l’on voit un trophée sur une proue de navire rappelle la grande victoire navale remportée en 712, à Brindes, par Cn. Domitius Ahenobarbus sur Domitius Calvinus, commandant de la flotte d’Octave: c’est donc en cette année que la pièce fut frappée  l’aureus et le denier (n. 22 et 23) avec la tête de Marc Antoine dont Ahenobarbus fut le lieutenant à partir de 714 (40 av. J.-C.), rappellent aussi par la proue surmontée d’un autre, ses fonctions sur la flotte. Toutes ces pièces ont donc été frappées en Asie-Mineure de 712 à 714 (42 à 40 av. J.-C.).


Lieux de découverte (13 exemplaires)

Enregistrer

Enregistrer

fake-1726362_960_720

 

 

Amis collectionneurs!

Attention aux contrefaçons

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Chantecler

Je suis le rédacteur de ce blog, numismate et avant tout passionné d'Histoire et de mythologie.