1694JU – Denier Octave – Lucius Cornelius Balbus

1694JU – Denier Octave – Lucius Cornelius Balbus

Avers : C CAESAR. III. – VIR R. P. C (Cæsar Triumvir Rei Publicæ Constituandæ, Octave triumvir pour la restauration de la République)

Tête nue d’Octave à droite, légèrement barbu.

Revers : BALBVS / PRO. PR (Cnæus Domitus Imperator, Balbus Pro Prætor, Balbus propréteur)

Massue posée horizontalement à gauche.

Denier Octave _ RRC 518/1

Datation : 41 avant J.C.

Matière : Argent

Atelier : Italie

Gens : Cornelia et Julia

Références : RRC 518/1 – B.91 (Julia) – CRR.1325

Indice de rareté : 9 

Descriptif : À Octave est associé, au revers, Lucius Cornelius Balbus, originaire de Gades (Cadiz), “un dinosaure républicain” qui avait commencé sa carrière en luttant contre Sertorius. Citoyen romain en 72 avant J.-C., grâce à Pompée, il va traverser les quarante années suivantes parmi les grands. Ami tour à tour de Pompée et de César, il sert en Gaule. En 56 avant J.-C., Cicéron le défend d’avoir essayé d’usurper le droit de citoyenneté, il est acquitté. Neutre au début de la guerre civile, il choisit finalement le parti de César après Pharsale. Il soutient ensuite le petit-neveu du Dictateur, Octave. Il sera consul suffect en 40 avant J.-C., le premier à ne pas être né romain. Finalement Balbus meurt à la veille de la bataille d’Actium.

Au revers de notre denier, la massue rappelle les origines de Balbus où Hercule Gadinetes (de Gadès) était honoré. Balbus monnaie en tant que légat propréteur en pleine guerre de Pérouse qui oppose Octave et Antoine.

M. Crawford a relevé une estimation de huit coins de droit et de six coins de revers.


Extrait de Description historique et chronologique des monnaies de la République romaine d’Ernest Babelon

L. Cornelius Balbus. Propréteur en 713 (41 av. J.-C.)

Le cognomen Balbus est commun à un grand nombre de familles romaines. Les Cornelii qui l’ont porté étaient plébéiens et il est probable qu’ils n’avaient qu’un lien de parenté fort éloigné avec les grandes familles patriciennes qui ont produit les Marcellus et les Scipions. L. Cornelius Balbus qui a frappé, comme propréteur en Gaule, les pièces d’or et d’argent décrites plus bas, était originaire de Gadès, en Espagne, et il se distingua dans l’armée romaine qui combattait Sertorius, notamment aux batailles de Turia et de Sucro. A la conclusion de la paix en 682 (72 av. J.-C.) Balbus vint à Rome où il prit parti pour Pompée et se fit adopter par un ami intime de ce grand homme, Théophanes de Mytilène. Néanmoins et malgré les faveurs dont il fut comblé par Pompée, Balbus profita de l’absence de son protecteur parti faire la guerre à Mithridate, pour se réconcilier avec César qui l’emmena avec lui en Espagne en 693 (61 av. J.-C.) en lui donnant la charge de praefectus fabrum. Il vint en Gaule avec César en 696 (58 av. J.-C.) et il finit par être accusé de s’être approprié illégalement les droits et les privilèges de citoyen romain ; mais il fut acquitté. Durant la guerre civile, il paraît avoir gardé la neutralité entre ses deux bienfaiteurs ; il se montra surtout l’ami de Cicéron qui lui écrivit de nombreuses lettres dont quatre nous sont parvenues . Après le meurtre de César, il se trouva dans une situation assez critique jusqu’au triomphe d’Octave qui le fit préteur urbain, on ne sait au juste en quelle année, et propréteur en Gaule en 713 (41 av. J.-C.). C’est en qualité de propréteur qu’il émit les monnaies décrites plus loin. Il fut enfin consul en 714 (40 av. J.-C.) malgré son origine plébéienne. On ignore la date de sa mort.


Lieux de découverte (6 exemplaires)

Enregistrer

Enregistrer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Chantecler

Je suis le rédacteur de ce blog, numismate et avant tout passionné d'Histoire et de mythologie.