1655JU – Aureus Brutus – Publius Servilius Casca

1655JU – Aureus Brutus – Publius Servilius Casca

Avers : BRVTVS / IMP (Brutus/ Imperator)

Tête barbue de Brutus à droite, le tout compris dans une couronne de laurier.

Revers : CASCA LONGVS (Casca Longus)

Trophée avec épée courbée et deux lances à gauche et bouclier en huit à droite; à la base, de chaque côté, proue et à droite, épée à manche carré.

BNF 8.07gr

Atelier

Nord de la Grèce ou Asie mineure

Datation : 43 – 42 avant J.C.

Matière : Or

Gens : Plaetoria et Junia

Références : RRC 508/1a – B.45 (Junia)

Descriptif : Cette émission fait partie des nombreuses pièces républicaines tardives qui ont des liens directs avec les événements historiques. On pense qu’il a été frappé à la fin de l’été ou à l’automne 42 avant notre ère lors d’une frappe militaire voyageant avec Brutus et Cassius en Asie mineure occidentale ou dans le nord de la Grèce. Fidèle à ses idéaux républicains, Brutus a évité l’utilisation de son propre portrait quand il a commencé à inventer conjointement avec Cassius au début de 42 avant JC, mais dans les derniers mois avant Philippes, il a adopté la méthode de ses adversaires et a placé son propre portrait sur ses pièces. Le but, sans aucun doute, était d’encourager la loyauté personnelle – de rallier le soutien derrière Brutus en tant que descendant du fondateur même de la République – à l’approche de la bataille décisive contre la force combinée d’Antoine et d’Octave. Le trophée au revers combine des éléments de victoires terrestres et maritimes, et est censé célébrer les victoires militaires de Brutus en Lycie et en Thrace, ainsi que les exploits navals héroïques de Cassius en résistance aux Rhodiens. Publius Servilius Casca Longus, le monétaire, était l’un des conspirateurs sénatoriaux contre Jules César et faisait partie de ceux qui ont plongé leurs dagues dans le dictateur des Ides de mars en 44 avant notre ère.

Variante : Revers différent avec un trophée avec épée courbée et deux lances à gauche et bouclier en huit à droite; à la base, de chaque côté, proue et, à droite, épée à manche carré. Un petit L au-dessous des lances.

Références : RRC 508/1b

BM 7.99gr
Extrait de Description historique et chronologique des monnaies de la République romaine d’Ernest Babelon

L. Plaetorius Cestianus. Monétaire entre 710 et 712 (44-42 av. J.-C.)

Ce personnage qui fut lieutenant de Q. Caepio Brutus durant la guerre civile qui suivit la mort de César, est inconnu dans l’histoire ses médailles dont les types se rapportent à Brutus, ont été frappées en Orient, avant la bataille de Philippes. Le buste de femme sur le n. II, paraît être celui de la Fortune que Brutus avait particulièrement besoin d’invoquer, tout autant, au moins, que la Liberté. Les ides de Mars inscrites sur le n. 13 avec le bonnet de la Liberté et deux poignards rappellent cyniquement le meurtre de Jules César.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Christopher Merat

Je suis le rédacteur de ce blog, numismate et avant tout passionné d'Histoire et de mythologie.