1651JU – Denier Brutus – Marcus Servilius

1651JU – Denier Brutus – Marcus Servilius

Avers : M SERVILIVS LEG (Marcus Servilius Legatus)

Tête laurée à droite de Libertas.

Revers : Q·CAEPIO BRVTVS·IMP 

Trophée militaire composé d’une cuirasse, de deux lances et d’un bouclier en forme de huit.

BNF 3.93gr

Atelier : Sardes

Datation : 43 – 42 avant J.C.

Matière : Argent

Gens : Junia, Cassia et Servilia

Références RRC 505/5 – B.48 (Junia)

Descriptif : Ce denier est l’une des raretés surprenantes de la série Imperatorial , avec seulement une poignée connue pour avoir survécu. Presque inexplicablement, plus d’auréi semblent être connus de ce type. Ses types de design sont idéaux pour la cause républicaine de l’époque: la tête de Libertas associée à un trophée d’armes et d’armures. Alors que Crawford date ce numéro de 43-42 av.J.-C., Sear propose qu’il ait été frappé à l’été de 42 av.J.-C., lorsque Brutus et Cassius se sont rencontrés à Sardes. Avec le conflit entre Octave et les républicains prenant de l’ampleur finale, Brutus et Cassius se sont rencontrés à Smyrne au début de 42, puis à Sardes en été. Au moment de leur deuxième rencontre, les tensions de leur partenariat avaient atteint un niveau intolérable. Plutarque écrit: «… comme cela arrive souvent dans les grandes entreprises dans lesquelles un grand nombre d’amis et de commandants sont engagés, il y avait eu des divergences nettes et des accusations mutuelles avaient été échangées. Alors leur première action a été de se rencontrer dans une pièce en face à face. Les portes étaient fermées, et sans personne d’autre, les deux hommes ont commencé à se blâmer et sont ensuite tombés dans des récriminations et des contre-accusations. Celles-ci ont rapidement conduit à des reproches indignés et des larmes, et leurs amis, qui s’étonnaient de la véhémence et de l’amertume de leur colère, craignaient que la querelle ne se termine par la violence. Il est toujours assez difficile d’affirmer le nombre de spécimens connus d’un problème et parfois il vaudrait mieux être plus prudent: dans la partie II de RBW, nous avons déclaré que seuls cinq étaient connus de ce problème et que celui de RBW était le seul en mains privées. Malheureusement, lorsque nous avons commencé à cataloguer la collection JD, nous avons réalisé qu’une autre était connue….

Extrait de Description historique et chronologique des monnaies de la République romaine d’Ernest Babelon

M. Servilius. En 711-712 (43-42 av. J.-C.)

Ce personnage fut tribun du peuple en 710 (44 av. J.-C.) et Cicéron le qualifie de vir fortissimus . On sait peu de chose sur sa carrière; les médailles seules nous apprennent qu’il fut légat de Brutus et de Cassius en Orient, avant la bataille de Philippes, livrée en septembre 712.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Christopher Merat

Je suis le rédacteur de ce blog, numismate et avant tout passionné d'Histoire et de mythologie.