1650JU – Aureus Brutus – Marcus Servilius

1650JU – Aureus Brutus – Marcus Servilius

Avers : M SERVILIVS LEG (Marcus Servilius Legatus)

Tête laurée à droite de Libertas.

Revers : Q·CAEPIO BRVTVS·IMP 

Trophée militaire composé d’une cuirasse, de deux lances et d’un bouclier en forme de huit.

BNF 7.96gr

Atelier : Sardes

Datation : 43 – 42 avant J.C.

Matière : Or

Gens : Junia, Cassia et Servilia

Références RRC 505/4 – B.47 (Junia) – Syd.1314

Descriptif : Sear émet l’hypothèse que la frappe de cette monnaie a eu lieu à Sardes en Lydie, à l’occasion d’une rencontre entre les liberatores / assassins Brutus et Cassius. La réunion s’est tenue à huis clos et, comme Plutarque et Cassius Dio nous le disent, a conduit à un échange très animé, les généraux exprimant leurs doléances et leurs soupçons l’un sur l’autre. À la fin de la réunion, ils ont réalisé que leur meilleur plan d’action était de renouveler leur alliance et ont fait des plans pour une action militaire conjointe contre les triumvirs Octave, Marc Antoine et Lépide. En octobre 42 avant JC, quelques mois seulement après que cette pièce ait été frappée, Octave et Antoine ont vaincu Cassius et Brutus à la bataille de Philippes.

« Libertas » était un thème important sur de nombreuses questions émises par les assassins de Jules César, favorisant la libération de Rome de la dictature. Le type inversé commémore les récentes victoires de Brutus en Thrace et en Lycie, Marcus Servilius ayant personnellement servi dans la campagne lycienne.

Extrait de Description historique et chronologique des monnaies de la République romaine d’Ernest Babelon

M. Servilius. En 711-712 (43-42 av. J.-C.)

Ce personnage fut tribun du peuple en 710 (44 av. J.-C.) et Cicéron le qualifie de vir fortissimus . On sait peu de chose sur sa carrière; les médailles seules nous apprennent qu’il fut légat de Brutus et de Cassius en Orient, avant la bataille de Philippes, livrée en septembre 712.

Lieu de découverte (1 exemplaire)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Christopher Merat

Je suis le rédacteur de ce blog, numismate et avant tout passionné d'Histoire et de mythologie.