1644JU – Quinaire Brutus – Lucius Sestius

1644JU – Quinaire Brutus – Lucius Sestius

Avers : L SESTI / PRO Q (Lucius Sestius Proquaestor)

Chaise de Questeur, un modius entre les pieds.

Revers : Q. CAEPIO BRVTVS PRO COS (Quintus Caepio Brutus, Proconsul)

Tripod entre le simpulum et l’apex.

Quinaire Brutus _ RRC 502/4

Datation : 43 – 42 avant J.C.

Matière : Argent

Atelier : Thrace ou Macédoine.

Gens : Sestia et Junia

Références : RRC 502/4 – B.39 (Junia)

Indice de rareté : 10+ 

M. Crawford a relevé une estimation à dix coins pour les coins de droit et inférieure à onze pour les coins de revers.

1.67gr _ 13.9mm


Extrait de Description historique et chronologique des monnaies de la République romaine d’Ernest Babelon

La famille Sestia, d’origine patricienne, remonte à une haute antiquité. Un de ses membres, P. Sestius Capitolinus Vaticanus, fut consul dès l’an 302 (452 av. J.-C.), avec T. Menenius Agrippa. On l’appelle quelquefois Sextius, et bien que, plus tard, on ait distingué les familles Sestia et Sexlia, elles paraissent sortir de la même souche et avoir porté primitivement le même nom. P. Sestius ou Sextius fut questeur en 691 (63 av. J.-C.) et aida Cicéron à démasquer la conspiration de Catilina. Tribun du peuple en 697 (57 av. J.-C.), préteur en 701 (53 av. J.-C.), il suivit la fortune du parti pompéien jusque dans le courant de l’année 706 (48 av. J.-C.), époque où il se rallia à César. Son fils, L. Sestius, le seul des Sestii qui ait inscrit son nom sur les médailles. servit en Macédoine dans l’armée de M. Brutus; c ‘est dans cette campagne qu’il frappa les monnaies qui le désignent sous le nom de proquaestor: son collègue fut C. Norbanus Flaccus. C’était après le meurtre de Jules César en 710 (44 av. J.-C.) et avant la bataille de Philippes en septembre 712 (42 av. J.-C.). Après la mort de M. Brutus, L. Sestius professa pour sa mémoire un véritable culte, et il en gardait pieusement le portrait. Cela ne l’empêcha pas de se lier d’amitié avec Auguste qui le fit consul suffectus en 731 (23 av. J.-C.): Horace lui dédia l’une de ses odes.


Lieu de découverte (2 exemplaires)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Chantecler

Je suis le rédacteur de ce blog, numismate et avant tout passionné d'Histoire et de mythologie.