1630JU – Denier Octave – Caius Julius Cæsar Octavianus

1630JU – Denier Octave – Caius Julius Cæsar Octavianus

Avers : CAESAR III VIR. R. P. C. (Cæsar Triumvir Rei Publicæ Constituandæ, César triumvir pour la restauration de la République)

Buste de Mars casqué et drapé à gauche, une lance sur l’épaule.

Revers : S.C (Senatus Consulto, avec l’accord du Sénat)

Aigle légionnaire surmonté d’un trophée entre deux enseignes légionnaires.

BNF 4.00gr

Atelier

Macédoine

Datation : 42 avant J.C.

Matière : Argent

Gens : Julia

Références : RRC 497/3 – B.67 (Julia) – Syd.1322

Descriptif : Cette pièce a été frappée à la veille de l’une des batailles les plus célèbres de la République romaine mourante: la bataille de Philippes, qui a vu les héritiers triumviraux de Jules César (Octave et Marc Antoine) rendre justice aux assassins de César, M. Junius Brutus et C. Cassius Longinus. La représentation de Mars sur l’avers est presque certainement destinée à représenter Mars Ultor («le Vengeur») invoqué ici comme un signe de la vengeance souhaitée sur le tueur de César et qui a été honoré par Octave à la suite de Philippes. Les légendes et le type inversé identifient également clairement la pièce comme appartenant à la faction césarienne. Octave, le fils adoptif de César, n’est identifié que par le cognomen de son père adoptif tandis que le trophée gaulois distinctif au-dessus de l’aigle légionnaire au revers est lié aux victoires dans les guerres gauloises qui avaient rendu Jules César si célèbre et puissant dans la vie. Ces associations et la capacité des triumvirs à les manier les rendirent puissantes après sa mort.

Galerie : Deniers classés par ordre décroissant de masse.

Extrait de Description historique et chronologique des monnaies de la République romaine d’Ernest Babelon

Ce denier a été frappé peu après la formation du triumvirat, le 27 novembre 711. Le Sénat s’empressait ainsi de confirmer les voeux qu’il avait tout récemment formés pour Octave en lui faisant ériger la statue équestre représentée sur les deniers nos 63, 65 et 66.

Lieux de découverte (15 exemplaires)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Christopher Merat

Je suis le rédacteur de ce blog, numismate et avant tout passionné d'Histoire et de mythologie.