1614VI – Denier Vibia – Caius Vibius Varus

1614VI – Denier Vibia – Caius Vibius Varus

Avers : Anepigraphe

Tête de Bacchus ou de Liber à droite couronnée d’une branche de vigne avec des grappes de raisins.

Revers : C VIBIVS / VARVS (Caius Vibius Varus)

Panthère bondissant à gauche sur un autel enguirlandé sur lequel repose un masque de Bacchus; derrière un thyrse décoré posé transversalement.

Denier Vibia _ RRC 494/36

Datation : 42 avant J.C.

Matière : Argent

Atelier : Rome

Gens : Vibia

Références : RRC 494/36 – B.24 (Vibia) – CRR.1138

Indice de rareté : 6 

Descriptif : Au droit, le Bacchus romain s’identifie avec le Dionysos grec ou le dieu traditionnel du fonds latin, Liber Pater, dieu de la Fertilité et du vin. Le dieu semble avoir été associé à la famille Vibia, puisque nous le trouvons déjà sur des deniers de Caius Vibius Caetronianus en 48 avant J.-C. L’iconographie du revers complète celle du droit avec la panthère, qui était l’animal de Bacchus, ainsi que le thyrse, grand bâton terminé par des feuilles de lierre et de vigne, qui était le sceptre du Dieu. Le masque rappelle les fêtes des Liberalia (17 mars) qui marquaient le retour du Printemps.

M. Crawford a relevé une estimation de 75 coins de droit et de 83 coins de revers.


Extrait de Description historique et chronologique des monnaies de la République romaine d’Ernest Babelon

C. Vibius Varus. Monétaire en 711-712 (43-42 av. J.-C.)

Ce magistrat composa un collège monétaire avec L. Livineius Regulus, L. Mussidius Longus et P. Clodius Turrinus. Ses trois collègues prennent le titre de quatuorvir auro publico feriundo; lui seul n’ajoute à son nom aucune qualification. Mommsen plaçait ce collège en 716; le trésor de Pieve-Quinta a démontré qu’il date des années 711 et 712 (43-42 av. J.-C.). Nous ne savons rien de la carrière de C. Vibius Varus qui n’est connu que par les médailles. Outre les monnaies que ses collègues et lui ont fait frapper aux noms de Lépide, de Marc Antoine et d’Octave, chacun d’eux a émis, sous l’autorité du sénat, des aurei et des deniers qui ne portent pas les noms des triumvirs et sont antérieurs à la constitution du triumvirat le 27 novembre 711. Aussi, les types qui figurent sur ces monnaies ont-ils entre eux une grande analogie. Ceux des pièces de C. Vibius Varus font allusion soit aux souvenirs de famille des Vibii, comme le denier n. 24, soit à la puissance romaine, à sa bonne fortune et à ses victoires, types monétaires usuels à la fin de la république.


Lieux de découverte (56 exemplaires)

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Chantecler

Je suis le rédacteur de ce blog, numismate et avant tout passionné d'Histoire et de mythologie.