1571JU – Aureus Octave – Caius Julius Cæsar Octavianus

1571JU – Aureus Octave – Caius Julius Cæsar Octavianus

Avers : C·CAESAR·COS·PONT·AVG (Caius Caesar consul, pontifex, augur)

Tête nue d’Octave à droite.

Revers : C·CAESAR DICT PERP PONT MAX. (Caius Caesar, dictator perpetuo, pontifex maximus)

Tête laurée de César à droite.

BnF 7.92gr

Atelier

Gaule cisalpine

Datation : 43 avant J.C.

Matière : Or

Gens : Julia

Références RRC 490/2 – B.64 (Julia) – Syd.1321

Descriptif : Cet aureus a probablement été frappé dans un atelier militaire dans le sud de la Gaule lors de son accession au consulat en juillet 43 avant JC (puisque les titres avers omettent toute référence au deuxième triumvirat encore à former avec Marc Antoine et Lépide, ce type ne peut pas avoir été frappé en 40 avant JC comme l’affirme Calicó). Le portrait de César au verso ne fait aucune référence à sa déification en cours, mais répète ses noms et titres tels qu’ils se tenaient lors de son assassinat le 15 mars 44 avant JC. Le portrait est très réaliste et montre le grand dictateur comme un homme prématurément âgé de 54 ans, avec des bajoues enfoncées et un long cou en forme de dinde. Toutes les autres pièces d’or de portrait représentant César, toutes excessivement rares, ont été frappées beaucoup plus longtemps après sa mort et arborent des portraits plus idéalisés.

Galerie : Auréii classés par ordre décroissant de masse.

Extrait de Description historique et chronologique des monnaies de la République romaine d’Ernest Babelon

Cet aureus n’a pu être frappé qu’après le 19 août 711 (43 av. J.-C.), date de l’entrée en charge d’Octave, comme consul pour la première fois, et avant la formation du triumvirat, le 27 novembre de la même année. Il est consacré par Octave à honorer la mémoire de son père adoptif, et à protester contre l’attentat dont il fut victime l’année précédente.

Lieux de découverte (2 exemplaires)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Christopher Merat

Je suis le rédacteur de ce blog, numismate et avant tout passionné d'Histoire et de mythologie.