You are currently viewing 1554AN – Denier Antonia – Caius Antonius

1554AN – Denier Antonia – Caius Antonius

Avers : C ANTONIVS M F PRO COS (Caius Antonius, Marcus Fili, Proconsul)

Buste féminin ou génie de macédoine à droite portant un kausia (bonnet macédonien).

Revers : PONTIFEX

Simpulum, culullus et hache.

BnF 4.08gr

Atelier

Apollonie d’Illyrie?

Datation : 43 avant J.C.

Matière Argent

Gens : Antonia

RéférencesRRC 484/1 – B.148 (Antonia) – Syd.1286

Descriptif : Caius Antonius avait longtemps été actif dans la politique césarienne, et il s’est profondément enraciné dans les années 44 à 42 avant JC. En 44, il fut élu au collège sacerdotal des pontifices grâce aux efforts de Jules César et, après le meurtre du dictateur, il travailla sans relâche pour assurer l’autorité de son frère Marc Antoine à Rome. Bien qu’il apparaisse comme une âme malheureuse, Caius doit avoir été ambitieux, car il n’a pas rejeté les efforts de son frère pour le faire nommer gouverneur de Macédoine à la fin de novembre 44 avant JC. – un acte qui équivalait à un défi direct à Brutus, qui occupait déjà la région.

Brutus a défendu la Macédoine en bloquant Caius au port d’Apollonia en mars 43. Il a réussi à convaincre les armées de Caius à Dyrrhachium et Apollonia de déserter à ses côtés, et grâce à des actions vigoureuses, il a pu tenir Caius à distance jusqu’à ce qu’il se rende. Le pire était cependant à venir. Alors que les tensions continuaient de monter entre les deux factions, les césariennes exécutèrent l’orateur Cicéron. Cela a fait taire l’une des grandes voix franches contre les Césariennes, mais il a semblé avoir une réponse directe dans l’exécution de Caius Antonius, qui était encore en captivité à ce moment-là.
La mort de Caius a non seulement envoyé un message aux partisans d’Antoine et d’Octave, mais elle a dû apaiser Marcus Tullius Cicéron, le fils de l’orateur, qui avait combattu vaillamment pour Brutus pendant le siège des armées de Caïus à Apollonia. Au-delà de ces récits historiques, il ne reste plus grand-chose à témoigner de la vie de Caius, si ce n’est ce denier, vraisemblablement frappé en 43 av. dans un atelier itinéraire près d’ Illyricum.

Galerie : Deniers classés par ordre décroissant de masse.

Extrait de Description historique et chronologique des monnaies de la République romaine d’Ernest Babelon

C. Antonius M. f. M. n. Proconsul en Macédoine en 710-711 (44-43 av. J.-C.)

C. Antonius M. f. M. n. était le second des fils de M. Antonius Creticus, et par conséquent le frère de Marc Antoine le triumvir. En l’an 705 (49 av. J.-C.), quand commença la guerre civile entre César et Pompée, il était lieutenant de César. Après la mort du dictateur en 710 (44 av. J.-C.), étant préteur à Rome, il aida puissamment son frère à constituer son parti. La même année, il reçut le gouvernement de la Macédoine avec le titre de proconsul, et c’est de cette époque que datent ses monnaies (710-711). Mais il ne tarda pas à tomber entre les mains de M. Brutus qui le fit mettre à mort. Le génie de la Macédoine qui figure au droit de son denier est fréquemment représenté sur les monnaies autonomes de la Macédoine; au revers nous voyons les attributs du pontificat dont C. Antonius avait été honoré de très bonne heure.

Lieux de découverte (4 exemplaires)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Christopher Merat

Je suis le rédacteur de ce blog, numismate et avant tout passionné d'Histoire et de mythologie.