1543AN – Denier Marc Antoine – Publius Sepullius Macer

1543AN – Denier Marc Antoine – Publius Sepullius Macer

Avers : Anépigraphe

Tête barbue et voilée de Marc Antoine à droite. Lituus à droite et cruche à gauche.

Revers : P·SEPVLLIVS – MACER (Publius Sepullius Macer)

Voltigeur gallopant portant un fouet de la main droite et rênes du second cheval de la main gauche. Dans le champ, couronne et branche de palmier.

 

Atelier

Datation : 44 avant J.C.

Matière Argent

Gens : Antonia et Sepullia

Références : RRC 480/22 – B.8 (Sepullia) – CRR.1077

Descriptif : Quand ce denier est frappé, en avril ou mai 44 avant J.-C., Marc Antoine, le seul consul survivant, l’ami et le collègue de Jules César, est âgé de trente-neuf ans et il s’apprête à recueillir l’héritage de son mentor. Mais César a institué son petit-neveu, Octave, comme son héritier. Ce dernier revient de Dyrrachium (Illyrie) et réclame son héritage. Le conflit avec Antoine sera inévitable. Au droit sur ce denier, Marc Antoine est représenté en tenue de deuil avec la barbe non rasée et voilé avec les instruments des augures, capis (vase à sacrifices) et lituus. Le magistrat monétaire est Publius Sepullius Macer. Il est associé comme “triumvires monetales auro argento ære flando feriundo” à trois autres collègues, Lucius Æmilus Buca, Marcus Mettius et Caius Cossutius Maridianus. Ce monnayage du début de l’année 44 avant J.-C., qui comprend vingt-huit types différents avec près de 400 coins de droit pour l’ensemble de l’émission, inclut des monnaies au nom de Jules César avec son portrait. La présence du desultor au revers est peut-être liée aux “Paralia” qui étaient célébrées le 21 avril avec des jeux, ce qui permettrait de bien dater notre denier. Le desultor est un cavalier acrobate qui devait passer d’un cheval à l’autre pendant une course. La couronne doit marquer une victoire. Cette pièce constitue un jalon chronologique de première importance dans la carrière de Marc Antoine.

M. Crawford a relevé une estimation de dix coins de droit et de douze coins de revers.

Galerie : Deniers classés par ordre décroissant de poids.

Extrait de Description historique et chronologique des monnaies de la République romaine d’Ernest Babelon

La famille Sepullia n’est connue que par deux représentants : l’un est le monétaire P. Sepullius Macer sur lequel on n’a pas d’autres renseignements historiques que ceux que nous fournissent les médailles; l’autre est l’orateur Sepullius Bassus mentionné par Sénèque.
P. Sepullius Macer frappa monnaie en 710 (44 av. J.-C.), avant la mort de César, et il resta en charge après le meurtre du dictateur. Il remplaça, comme magistrat monétaire, M. Mettius, avant les ides de Mars de l’an 710, et ses collègues furent L. Aemilius Buca, C. Cossutius Maridianus et L. Flaminius Chilo. Nous avons donné quelques détails sur ce collège, à la famille Julia. Tous les types numismatiques qui figurent sur les monnaies de P. Sepullius Macer se rapportent à Jules César ou à Marc Antoine. Les monnaies au nom de Jules César qui sont antérieures à sa mort lui donnent les titres d’imperalor et de dictator perpetuo (n. 1 à 5); celles qui sont postérieures aux ides de Mars 710, portent la tête de Jules César voilée, avec les légendes : parens patriae ou clementia Caesaris (n. 6 et 7). Le n. 8 montre la tête de Marc Antoine barbue en signe du deuil de la mort du dictateur, et le type du revers rappelle, comme celui du n. 7, les jeux de desultores dont nous avons parlé ailleurs. Les pièces n. 9 et suivantes ont été frappées avant cette dernière; on voit, sur les quinaires, le buste de Calpurnia, femme de Jules César, avec les attributs de la Victoire. Nous avons signalé le même buste sur les deniers et les quinaires de L. Munatius Plancus.

Lieux de découverte (4 exemplaires)

Enregistrer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Chantecler

Je suis le rédacteur de ce blog, numismate et avant tout passionné d'Histoire et de mythologie.