1542JU – Denier César – Publius Sepullius Macer

1542JU – Denier César – Publius Sepullius Macer

Avers : CLEM – ENTIAE – CAESARIS

Temple tétrastyle.

Revers : P·SEPVLLIVS – MACER (Publius Sepullius Macer)

Voltigeur galopant portant un fouet de la main droite et rênes du second cheval de la main gauche. Dans le champ, couronne et branche de palmier.

 

Atelier

Datation : 44 avant J.C.

Matière Argent

Gens : Julia et Sepullia

Références : RRC 480/21 – B.7 (Sepullia)

Descriptif : Le revers représente un cavalier qui passe d’un cheval à l’autre pendant que les chevaux sont en mouvement, une épreuve équestre qui faisait partie des jeux pariliens, célébrée chaque année le 21 avril. En 44 avant JC, l’année de l’assassinat de Jules César, la Parilia a célébré la victoire de César à Munda. Ceci combiné avec l’avers, célébrant la clémence de César, représente la tentative de Marc Antoine de susciter le soutien du public à la cause césarienne.

Galerie : Deniers classés par ordre décroissant de poids. 

Extrait de Description historique et chronologique des monnaies de la République romaine d’Ernest Babelon

La famille Sepullia n’est connue que par deux représentants : l’un est le monétaire P. Sepullius Macer sur lequel on n’a pas d’autres renseignements historiques que ceux que nous fournissent les médailles; l’autre est l’orateur Sepullius Bassus mentionné par Sénèque.
P. Sepullius Macer frappa monnaie en 710 (44 av. J.-C.), avant la mort de César, et il resta en charge après le meurtre du dictateur. Il remplaça, comme magistrat monétaire, M. Mettius, avant les ides de Mars de l’an 710, et ses collègues furent L. Aemilius Buca, C. Cossutius Maridianus et L. Flaminius Chilo. Nous avons donné quelques détails sur ce collège, à la famille Julia. Tous les types numismatiques qui figurent sur les monnaies de P. Sepullius Macer se rapportent à Jules César ou à Marc Antoine. Les monnaies au nom de Jules César qui sont antérieures à sa mort lui donnent les titres d’imperalor et de dictator perpetuo (n. 1 à 5); celles qui sont postérieures aux ides de Mars 710, portent la tête de Jules César voilée, avec les légendes : parens patriae ou clementia Caesaris (n. 6 et 7). Le n. 8 montre la tête de Marc Antoine barbue en signe du deuil de la mort du dictateur, et le type du revers rappelle, comme celui du n. 7, les jeux de desultores dont nous avons parlé ailleurs. Les pièces n. 9 et suivantes ont été frappées avant cette dernière; on voit, sur les quinaires, le buste de Calpurnia, femme de Jules César, avec les attributs de la Victoire. Nous avons signalé le même buste sur les deniers et les quinaires de L. Munatius Plancus.

Lieux de découverte (3 exemplaires)

Enregistrer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Chantecler

Je suis le rédacteur de ce blog, numismate et avant tout passionné d'Histoire et de mythologie.