1428CA – Denier Pompée – Cnæus Calpurnius Piso
Denier

1428CA – Denier Pompée – Cnæus Calpurnius Piso

Avers : CN. PISO PRO. – Q / NVMA (Cnæus Piso Pro Quæstor / Numa; Cneius Pison pro questeur / Numa Pompilius)

Tête de Numa Pompilius à droite.

Revers : MAGN / PRO.COS (Magnus pro consul, Le grand, Pompée proconsul)

Proue de galère à droite.

Atelier

Incertain

Datation 49 avant J.C.

Matière Argent

Gens : Pompeia et Calpurnia

Références : RRC 446/1 – B.30 (Calpurnia) – CRR.1032

Descriptif : Ce denier a été frappé par les forces pompéiennes en Grèce sous l’autorité de Pison en tant que questeur du Sénat. Le droit appartient à la gens Calpurnia qui prétendait descendre directement de Calpus, fils de Numa Pompilius, roi de Rome. Le revers quant à lui rappelle aussi l’extraordinaire carrière militaire de Pompée avec ses victoires sur les pirates et sur Mithridate VI du Pont et renforce ainsi la légende de l’exergue où Pompée le Grand agit en tant que proconsul. La proue de navire se rapporte aux nombreuses victoires navales du commandant en chef des armées sénatoriales.

M. Crawford a relevé une estimation inférieure à trente pour les coins de droit et inférieure à trente-trois pour les coins de revers.

Descriptif de la proue de navire:

La proue de navire figure la préceinte basse prolongée par un éperon à 3 lames. Au dessus, la préceinte haute n’est pas visible mais le proembolon est très identifiable et semble comme une longue poutre. Le sommet de l’étrave est un stolos en forme de volute imposante.

La continuité du bordé est figuré par une double ligne en S dont le sommet horizontal fait penser à une plate-forme.

Source : marine-antique.net

Galerie : Deniers classés par ordre décroissant de masse.

Extrait de Description historique et chronologique des monnaies de la République romaine d’Ernest Babelon

Cn. Calpurnius Piso. Proquesteur en 705 (49 av. J.-C.)

On ne connaît pas la généalogie de ce Pison. Il fut légat et proquesteur de Pompée en Espagne, et il faut éviter de le confondre, comme on l’a fait, avec M. Pupius Piso, consul en 693 (61 av. J.-C); qui est cité comme lieutenant de Pompée dans la guerre contre les pirates, et qui commanda une division de la flotte qui opérait dans l’Hellespont, en l’an 687 (67 av. J.-C.). Ce Pupius Piso prit ensuite part à la guerre de Pompée contre Mithridate, et il était présent à la reddition de Jérusalem en 691 (63 av. J.-C.). Aucun Cn. Calpurnius Piso ne servit sous Pompée dans la guerre des pirates, et c’est à tort qu’on a voulu classer les monnaies qui suivent à l’époque de cette guerre, en 087 (67 av. J.-C.). Au contraire, durant la guerre civile nous trouvons Cn. Calpurnius Piso Cn. f. qui combattit en Afrique dans l’armée des républicains et plus tard sous les ordres de Brutus et de Cassius. Probablement qu’auparavant il avait fait la guerre en Espagne avec Afranius et Petreius, en 705 (49 av. J.-C.) et années suivantes. Cn. Calpurnius Piso frappa monnaie comme proquesteur de l’armée pompéienne dans l’Espagne citérieure, tandis que M. Terentius Varro, frappait monnaie, dans les mêmes conditions, dans l’Espagne ultérieure. La tête de Numa rappelle les prétentions des Calpurnii qui se disaient descendus de Calpus fils de Numa. Le revers est consacré à célébrer les victoires navales de Pompée le Grand qui avait le titre de proconsul en Espagne depuis l’an 699 (55 av. J.-C.).

Lieux de découverte (15 exemplaires)

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Chantecler

Je suis le rédacteur de ce blog, numismate et avant tout passionné d'Histoire et de mythologie.