1419CL – Denier Claudia – Publius Cornelius Lentulus Marcellinus
Denier

1419CL – Denier Claudia – Publius Cornelius Lentulus Marcellinus

Avers : MARCELLINVS (Marcellin)

Tête nue de Marcus Claudius Marcellinus à droite; derrière, un triskèle.

Revers : MARCELLVS / COS. QVINQ (Marcellus / Consul quintum, Marcellus consul pour la cinquième fois)

Marcus Claudius Marcellus , vêtu de la toge marchant à droite, tenant un trophée des deux mains, s’apprêtant à gravir les marches du temple tétrastyle de Jupiter Feretrius à fronton triangulaire.

Denier Claudia _ RRC 439/1

Datation 50 avant J.C.

Matière Argent

Atelier : Rome

Gens : Claudia

Références : RRC 439/1 – B.11 (Claudia) – CRR.1147

Indice de rareté : 8

Descriptif : Ce denier de Publius Cornelius Lentulus Marcellinus rappellent deux événements liés à la gens dont Marcus Claudius Marcellus fut l’ancêtre et s’illustra en ayant été élu cinq fois consul en 222, 215, 214, 210 et 208 avant J.-C.

Au droit, le triskèle rappelle la conquête de la Sicile et la prise de Syracuse en 212 avant J.-C. C’est Marcellus qui avait demandé qu’on épargnât Archimède qui fut malheureusement tué par un soldat. Au revers, la scène rappelle la dédicace du temple de Jupiter Feretrius en 222 avant J.-C. après sa victoire sur les Insubres, Marcellus déposa les armes de leur roi, Briotmartus et les consacra (spolia opimes) à Jupiter à l’image d’un Romulus ou d’un Cornelius Cossus. Le temple “Ædes Iovis Feretrii” (Regio VIII) était l’un des plus anciens de Rome. Il avait été bâti par Romulus, puis fut agrandi par Ancus Marcius. C’était néanmoins l’un des plus petits temples de Rome. Pendant les guerres civiles, il fut endommagé, mais fut restauré par Octave en 31 avant J.-C.

D’après le revers du denier de Marcellinus, c’était un temple tétrastyle d’ordre ionique. La datation de ce denier est toujours controversée entre 74 et les années 40 suivant les auteurs. La datation de 50 ou de 49 avant J.-C. semble néanmoins la plus plausible.

M. Crawford a relevé une estimation de trente coins de droit et de trente coins de revers.


Extrait de Description historique et chronologique des monnaies de la République romaine d’Ernest Babelon

P. Cornelius P. f. Lentulus Marcellinus. Monétaire vers 709 (45 av. J.-C.)

M. Claudius Marcellus, lieutenant de Marius en Gaule, lors de l’invasion des Teutons en 652 (102 av. J.-C.) eut un fils qui fut adopté par un des Cornelii Lentuli, et qui épousa Cornelie de la famille des Scipions. Il prit alors le nom de P. Cornelius Lentulus Marcellinus. Ce personnage fut le père de Cn. Cornelius Lentulus Marcellinus, consul en 698 (56av. J.-C.), le grand-père de P. Cornelius Lentulus Marcellinus, questeur en 706 (48 av. J.-C.) et enfin l’arrière-grand-père de P. Cornelius Lentulus Marcellinus consul en 736 (18 av. J.-C.). C’est probablement ce dernier personnage qui a fait frapper la médaille qui suit; il a dû remplir les fonctions de magistrat monétaire vers 709 (45 av. J.-C.). On ne possède que fort peu de détails sur sa carrière ; dans tous les cas, il n’oubliait pas qu’il était issu de la gens Claudia, car il retraça sur son denier les exploits de M. Claudius Marcellus, le célèbre conquérant de Syracuse, qui fut cinq fois consul. Au droit du denier, on voit son portrait, avec la triquetra; cet emblème de la Sicile rappelle que pendant la seconde guerre Punique, Marcellus fit le siège de Syracuse et déconcerta les plans d’Archimède qui périt au moment où il était absorbé parla solution d’un problème. Le revers retrace un autre exploit de Marcellus : on le voit qui consacre au temple de Jupiter Férétrius les dépouilles opimes du chef des Gaulois, Viridomar: Marcellus l’avait tué de sa propre main, en l’an 532 (222 av. J.-C.) dans la guerre contre les Boii et les Insubrii. Virgile s’est fait l’écho de ces glorieux exploits :

Aspice, ut insignis spoliis Marcellus opimis
Ingreditur, victorque viros supereminet omnes.
Hic rem romanam magno turbante tumultu
Sistet eques, sternet Pænos, Gallumque rebellens,
Tertiaque arma patri suspendet capta Quirino .

Le descendant de ce grand homme, Marcellinus, était fier de rappeler de pareils exploits à ses contemporains, et c’est pour en perpétuer encore davantage le souvenir que Trajan a restitué le denier où ils sont représentés.


Lieux de découverte (18 exemplaires)

Enregistrer

Enregistrer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Chantecler

Je suis le rédacteur de ce blog, numismate et avant tout passionné d'Histoire et de mythologie.