1413PO – Denier Pompeia – Quintus Pompeius Rufus

1413PO – Denier Pompeia – Quintus Pompeius Rufus

Avers : Q. POMPEI. Q. F. RVFVS // COS (Quintus Pompeius Quinti Filius Rufus Consul, Quintus Pompeius fils de Quintus Rufus, consul)

Chaise curule placée sur une estrade, entre une flèche et une branche de laurier.

Revers : SVLLA. COS // Q.POMPEI RVF (Sulla Consul/ Quintus Pompeius Rufus, Sylla consul, Quintus Pompeius Rufus)

Chaise curule placée sur une estrade, entre un lituus et une couronne.

Atelier

Rome

Datation 54 avant J.C.

Matière Argent

Gens : Cornelia et Pompeia

RéférencesRRC 434/2 – B.5 (Pompeia) – CRR.909

Descriptif : Quintus Pompeius Rufus était le fils de Cornélia, la fille de Sylla et aussi le petit-fils de Quintus Pompeius Rufus qui avait été consul avec Sylla en 88 avant J.-C. Le monétaire honorait ainsi ses deux grands-pères. Les instruments cultuels faisaient référence à l’Augurât de Sylla. Il existe aussi un rare denier qui présente les bustes de Sylla et de Pompeius Rufus.

M. Crawford a relevé une estimation de 111 coins de droit et de 123 coins de revers.

Extrait de Description historique et chronologique des monnaies de la République romaine d’Ernest Babelon

Q. Pompeius Rufus. Monétaire vers 696 (58 av. J.-C.)

Nous avons cité plus haut Q. Pompeius Rufus marié à Cornélie, fille de Sylla ; le monétaire dont il s’agit ici est son fils, et par conséquent le petit-fils de Sylla. Il fut tribun du peuple en 702 (52 av. J.-C.) et monétaire vers 696 (58 av. J.-C.). Pendant son tribunat, il se fit remarquer comme partisan de Pompée son parent, et il soutint Clodius contre Milon. Aussi, accusé plus tard par ses ennemis d’avoir enfreint la loi De vi, il fut condamné et mourut en exil à Bauli en Campanie. Les monnaies de Q. Pompeius Rufus sont faciles à interpréter. Le consul Rufus mentionné sur ces deniers, est l’aïeul paternel du magistrat, celui qui fut consul avec Sylla en 666 (88 av. J.-C.); on voit en même temps le portrait de Sylla, l ‘aïeul maternel du monétaire. La chaise curule, la flèche et la branche de laurier, la couronne de laurier et le lituus sont des symboles qui se rapportent aux diverses fonctions dont furent investis les deux grand-pères du monétaire, les consuls Rufus et Sylla. On peut y voir une allusion au sacerdoce sacris faciundis et au souverain pontificat.

Lieux de découverte (115 exemplaires)

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Chantecler

Je suis le rédacteur de ce blog, numismate et avant tout passionné d'Histoire et de mythologie.