1389NO – Denier Nonia – Sextus Nonius Sufenas

1389NO – Denier Nonia – Sextus Nonius Sufenas

Avers : S. C – SVFENAS (Senatus Consulto / Sufenas, avec l’accord du Sénat / Sufenas)

Tête barbue de Saturne à droite; derrière, tête de harpon et pierre conique.

Revers : PR. L. – .V. P. F // SEX.NONI (Sextus Nonius prætor ludos Victoriæ primus fecit, Sextus Nonius a institué les premiers jeux de la Victoire)

Rome assise à gauche sur un monceau d’armes, tenant une haste de la main droite, couronnée par la Victoire debout derrière elle, tenant une couronne de la main droite et une palme de la main gauche.

Atelier

Rome

Datation : 59 avant J.C.

Matière Argent

Gens : Nonia

RéférencesRRC 421/1 – B.1 (Nonia) – CRR.885

Descriptif : Sextus Nonius Sufenas, le neveu de Sylla et peut-être le père de Marcus Nonius institua en 81 avant J.-C. les « ludi Victoriæ Sullanæ » afin de commémorer la victoire de son oncle à la porte Colline en 82 avant J.-C., que rappelle le revers de ce denier. Marcus Nonius Sufenas fut questeur en 60 avant J.-C. et tribun de la plèbe en 56 avant J.-C.

M. Crawford a relevé une estimation de 56 coins de droit et de 62 coins de revers.

Galerie : Deniers classés par ordre décroissant de masse.

Curiosité : Un exemplaire hybride « barbare » du denier Nonia avec un revers pas commun (poids 2.70gr _ 19.0mm) :

Extrait de Description historique et chronologique des monnaies de la République romaine d’Ernest Babelon

M. Nonius Sufenas. Vers l’an 694 (60 av. J.-C.)

Ce magistrat désigné seulement par Sufenas sur ses deniers, est sans doute M. Nonius Sufenas qui fut tribun du peuple en 698 (56 av. J.-C.) avec C. Cato et Procilius. Sufenas et ses collègues abusèrent de leur influence pour faire élire consuls Pompée et Crassus. En l’an 704 (50 av. J.-C.), nous trouvons Sufenas propréteur en Asie, et pendant la guerre civile qui éclata entre César et Pompée, il fut un des lieutenants de ce dernier. Il assistait à la bataille de Pharsale.
Le denier qui suit présente, au droit, la tête de Saturne avec senatus consulto, ce qui indique que Sufenas le fit frapper pendant qu’il était questeur urbain, magistrature qu’il dut exercer vers l’an 694 (60 av. J.-C.) Le revers est consacré à honorer la mémoire de Sextus Nonius, ancêtre du monétaire, qui, en qualité de préteur urbain, avait jadis inauguré à Rome les ludil Victoriæ. On a généralement, à la suite d’Eckhel, interprété par ludos votivos, les lettres, L. V., mais Mommsen a démontré que ces jeux votifs étaient aussi anciens que Rome elle-même et que Sex. Nonius ne pouvait les avoir créés, ce préteur ayant exercé sa charge seulement vers 673 (81 av. J.-C.). Il s’agit certainement des ludi Viclorioe Sullanoe, institués en 672 en l’honneur de la victoire de la porte Colline remportée par Sylla . Le préteur Sex. Nonius fut le premier à les faire célébrer; le type de Rome couronnée par la Victoire indique bien qu’il s’agit de ludi Viclorioe plutôt que de ludi volivi. Le collègue du questeur Sufenas paraît avoir été C. Considius Nonianus.

Lieux de découverte (141 exemplaires)

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Chantecler

Je suis le rédacteur de ce blog, numismate et avant tout passionné d'Histoire et de mythologie.