1322VO – Denier Volteia – Marcus Volteius

1322VO – Denier Volteia – Marcus Volteius

Avers : Anépigraphe

Tête laurée d’Apollon à droite.

Revers : S·C – D·T // M. VOLTEI. M. F (Senatus Consulto, De Thesauro // Marcus Volteius, Marci Filius)

Trepied avec serpent autour d’un pied et dressant la tête.

Denier Volteia _ RRC 385/5

Datation 78 avant J.C.

Matière Argent

Atelier : Rome

Gens : Volteia

Références : RRC 385/5 – B.5 (Volteia)

Indice de rareté : 9

Descriptif : Selon Ernest Babelon, ce denier Volteia se rapporte à Apollon et aux Ludi Appolinares, fondés ou réorganisés en 212 av. JC. en l’honneur d’Apollon, et qui sont si souvent rappelés sur les monnaies de la république romaine.


Extrait de Description historique et chronologique des monnaies de la République romaine d’Ernest Babelon

La famille Volteia est connue seulement par les médailles, par un passage de Cicéron et par un autre de Florus où il est question d’un certain L. Vulteius propréteur en Sicile. On ne sait rien ni sur l’origine ni sur le rang de cette race; elle a fourni à la république deux officiers monétaires : M. Volteius et L. Volteius Strabo.

I. M. Volteius M. f. Monétaire vers 666 (88 av. J.-C.)

Nous ne possédons aucun détail biographique sur ce personnage qui était probablement très proche parent de L. Vulteius propréteur en Sicile en 684 (70 av. J.-C.). Mais en revanche, les types figurés sur ses monnaies sont très intéressants, et ils n’avaient pas encore été expliqués jusqu’à Mommsen qui en a donné le véritable sens, en montrant qu’ils se rapportent à la fête de Rome, à la fête plébéienne, aux fêtes de Cérès, aux fêtes d’Apollon et aux jeux mégalésiens ; ce sont les cinq grandes fêtes agonistiques de l’année romaine.

Le cinquième denier enfin, se rapporte à Apollon et aux ludi Apollinares, fondés ou réorganisés en 542 (212 av. J.-C.) en l’honneur d’Apollon, et qui sont si souvent rappelés sur les monnaies de la république romaine. Les lettres S. C. D. T. qui figurent au revers de ce denier, ont été expliquées de diverses manières. On a lu longtemps Senatus consullo. Donum tulit. Mommsen a proposé Senalus consulto, de thesauro, interprétation généralement acceptée. Cette légende signifie, selon nous, que la médaille a été frappée avec des lingots d’argent pris dans le trésor public, où ils étaient conservés à titre de réserve métallique. En rapprochant la mention Senalus consullo, de thesauro, de formules analogues qu’on rencontre sur d’autres monnaies contemporaines de celle-ci, nous avons montré ailleurs, que c’est en vertu de la loi Plautia-Papiria qu’on aliéna une partie des lingots de la réserve métallique de l’Etat pour faire face aux frais de la guerre Sociale .


Lieux de découverte (8 exemplaires)

Enregistrer

Enregistrer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Chantecler

Je suis le rédacteur de ce blog, numismate et avant tout passionné d'Histoire et de mythologie.