1318VO – Denier Volteia – Marcus Volteius

1318VO – Denier Volteia – Marcus Volteius

Avers : Anépigraphe

Tête laurée de Jupiter à droite.

Revers : M. VOLTEI. M. F (Marcus Volteius Marci Filius, Marc Volteius, fils de Marc)

Temple tétrastyle de Jupiter Capitolin, les portes fermées, le fronton orné d’un foudre.

Atelier

Datation 78 avant J.C.

Matière Argent

Gens : Volteia

Références : RRC 385/1 – B.1 (Volteia) – CRR.774

Descriptif : Le Temple de Jupiter, placé sur le Capitole (Regio VIII) fut dédicacé en 509 avant J.-C. Le temple devait être d’ordre toscan. Il fut totalement détruit par un incendie le 6 juillet 83 avant J.-C. Le second temple ne sera achevé qu’en 69 avant J.-C. (Hill Monuments, op. cit., p. 24). D’après Mommsen, ce denier commémorait les Ludi Romani ou Magni, institués par Tarquin l’Ancien en l’honneur de Jupiter et organisés par les Édiles Curules, qui avaient lieu en septembre du 4 au 19. Les fêtes comprenaient des jeux, courses, luttes, des représentations théâtrales et une grande procession jusqu’au temple de Jupiter Capitolin.

M. Crawford a relevé une estimation de 70 coins de droit et de 78 coins de revers.

Galerie : Deniers classés par ordre décroissant de masse.

Extrait de Description historique et chronologique des monnaies de la République romaine d’Ernest Babelon

La famille Volteia est connue seulement par les médailles, par un passage de Cicéron et par un autre de Florus où il est question d’un certain L. Vulteius propréteur en Sicile. On ne sait rien ni sur l’origine ni sur le rang de cette race; elle a fourni à la république deux officiers monétaires : M. Volteius et L. Volteius Strabo.

I. M. Volteius M. f. Monétaire vers 666 (88 av. J.-C.)

Nous ne possédons aucun détail biographique sur ce personnage qui était probablement très proche parent de L. Vulteius propréteur en Sicile en 684 (70 av. J.-C.). Mais en revanche, les types figurés sur ses monnaies sont très intéressants, et ils n’avaient pas encore été expliqués jusqu’à Mommsen qui en a donné le véritable sens, en montrant qu’ils se rapportent à la fête de Rome, à la fête plébéienne, aux fêtes de Cérès, aux fêtes d’Apollon et aux jeux mégalésiens ; ce sont les cinq grandes fêtes agonistiques de l’année romaine.

Le denier n. 1, avec la tête de Jupiter et le temple du Capitole, fait allusion aux jeux appelés « fêtes de Rome », ludi romani, créés par Tarquin l’Ancien, qui se célébraient chaque année au mois de septembre, en souvenir de la construction et de la dédicace du temple du Capitole. Le jour des ides de septembre, le préteur mettait un anneau à la main droite de Jupiter, et on offrait au dieu, sous forme de sacrifice, un grand festin, epulum Jovis, dont la préparation était réservée à un collège de prêtres composé de trois membres. Après la seconde guerre Punique, en 558 (196 av. J.-C.), les fêtes prenant de plus grandes proportions, le nombre des épuIons fut porté à sept (septemviri epulones). Des danses, des processions et des jeux de toute sorte caractérisaient ces fêtes éminemment nationales, mais le principal attrait consistait surtout dans les jeux donnés dans le circus maximus bâti par Tarquin l’Ancien entre le Palatin et l’Aventin.

Lieux de découverte (230 exemplaires)

Enregistrer

Enregistrer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Chantecler

Je suis le rédacteur de ce blog, numismate et avant tout passionné d'Histoire et de mythologie.