1315NA – Denier Serratus Naevia – Caius Nævius Balbus

1315NA – Denier Serratus Naevia – Caius Nævius Balbus

Avers : S.C (Senatus Consulto, avec l’accord du Sénat)

Tête diadémée de Vénus à droite. Avec ou sans marque de contrôle devant la tête.

Revers : CNÆ B(AL)B (Cneius Naevius Balbus)

Victoria (la Victoire) dans un trige galopant à droite, tenant les rênes des deux mains; au-dessus, marque de contrôle.

Atelier

Rome

Datation 79 avant J.C.

Matière Argent

Gens : Naevia

Références : RRC 382/1 – B.6 (Naevia)

Descriptif : C’est l’une des émissions les plus importantes de la République, fabriquée dans le cadre des opérations militaires que Sylla doit mener afin d’établir son pouvoir. La représentation du trige est rare sur le monnayage de la République et ne se rencontre que pour le denier d’Appius Claudius Pulcher frappé en 111-110 avant J.-C.

Il existe plusieurs variantes de ce denier, ceci étant du au différentes combinaisons de marques de contrôle.

1) Variante du denier serratus Naevia avec une lettre de contrôle au droit devant la tête de Vénus RRC 382/1c:

Deniers classés par ordre alphabétique des lettres de contrôle :

3)  Variante du denier serratus Naevia avec une lettre de contrôle au revers au-dessus des chevaux RRC 382/1a :

Deniers classés par ordre alphabétique des lettres de contrôle :

Curiosités : Ci-dessous, un exemplaire « barbare » avec le revers du denier serratus Naevia et le droit du denier Titia (priape) avec un poids de 3.12gr et un diamètre de 18.8mm :

btv1b104381018btv1b104381018 (1)

Un autre exemplaire « barbare » hybride avec le revers de ce denier et le droit du denier serratus Claudia. A noter que denier n’est pas dentelé. 3.53gr _ 18.6mm.


monnaie_denarius_serratus__btv1b10438102qmonnaie_denarius_serratus__btv1b10438102q-1

Ci-dessous, un autre exemplaire « barbare » du denier serratus Naevia. Les légendes de ce denier sont quelque peu fantaisistes….

[Monnaie_Denarius_serratus]__btv1b10438035x[Monnaie_Denarius_serratus]__btv1b10438035x (1)

3.77gr _ 19.7mm


Extrait de Description historique et chronologique des monnaies de la République romaine d’Ernest Babelon

C. Naevius Balbus. Monétaire vers 680 (74 av. J.-C.)

Ce monétaire est inconnu dans l’histoire. Il est peut-être un descendant de L. Naevius Balbus que nous avons cité plus haut, et qui vivait environ un siècle auparavant. Remarquons que le char de la Victoire est conduit par trois chevaux. Borghesi cite à ce sujet le témoignage de Denys d’Halicarnasse, qui raconte que les Romains avaient emprunté aux Grecs l’usage de se servir parfois dans les combats, de chars attelés de trois chevaux. La dentelure des bords et les lettres S. C., ainsi que l’abondance des marques d’atelier, sont des signes certains d’un monnayage de nécessité fait dans un pressant besoin d’argent, sous l’autorité du Sénat. Nous sommes au temps de la guerre de Sertorius en Espagne, époque où, nous l’avons constaté souvent, le numéraire fut si abondant.

Lieux de découverte (851 exemplaires)