1296CO – As Sylla – Lucius Cornelius Sulla

1296CO – As Sylla – Lucius Cornelius Sulla

Avers : Anépigraphe

Tête laurée de Janus, au-dessus marque de valeur I.

Revers : L. S(VL)A IMPE (Lucius Sylla imperator)

Proue de navire à droite, devant marque de valeur I.

Datation 82 avant J.C.

Matière Bronze

Atelier : Italie

Gens : Cornelia

RéférencesRRC 368/1 – B.34 (Cornelia)

Indice de rareté : 10+ 

15.55gr (Source British Museum)


Extrait de Description historique et chronologique des monnaies de la République romaine d’Ernest Babelon

Les monnaies d’or, d’argent et de bronze qui suivent, forment une série à part : elles ont été frappées après que Sylla fut revenu d’Orient, dans quelque atelier de l’Italie méridionale, durant la guerre de 672 (82 av. J.-C.). Ce qui le prouve, c’est d’abord qu’on ne les trouve que dans ce pays; c’est ensuite l’analogie de leurs types avec les monnaies autonomes de villes de l’Italie méridionale. La double corne d’abondance qu’on voit sur l’aureus et les n. 35 à 37, est copiée sur le revers des monnaies de Valentia dans le Bruttium, ce qui paraît fixer le lieu où Sylla avait momentanément installé l’atelier monétaire de son questeur. Pendant ce temps, le Sénat, dominé par les partisans de Cinna, faisait battre monnaie de son côté par le préteur urbain Q. Antonius Balbus (V. Antonia. n° 1).

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Christopher Merat

Je suis le rédacteur de ce blog, numismate et avant tout passionné d'Histoire et de mythologie.