1287AN – Denier Serratus Antonia – Quintus Antonius Balbus
Denier serratus

1287AN – Denier Serratus Antonia – Quintus Antonius Balbus

Avers : S.C 

(Senatus Consulto, Avec l’accord du Sénat)

Tête laurée de Jupiter à droite.

Revers : Q·(ANT)O·B(AL)B / PR 

(Quintus Antonius Balbus Prætor, Quintus Antonius Balbus préteur)

Victoria (la Victoire) debout dans un quadrige galopant à droite, tenant une couronne de la main droite, une palme et les rênes de la gauche; avec une lettre de contrôle sous le quadrige.

 

Atelier

Datation 83 – 82 avant J.C.

Matière Argent

Gens : Antonia

Références : RRC 364/1d – B.1 (Antonia)

Descriptif : Cette émission, très importante, fut frappée pour financer le parti anti-syllanien à la veille de la bataille de la porte Colline où les Marianistes furent défaits par Sylla avant d’être proscrits et éliminés.

M. Crawford a relevé une estimation de 340 coins de droit et de 378 coins de revers pour cinq variétés différentes.

Galerie d’images de ce denier classées par ordre alphabétique des lettres de contrôle du revers :

Variante avec la lettre de contrôle sous le menton de Jupiter au droit :

Référence : RRC 364/1c

Galerie d’images de ce denier classées par ordre alphabétique des lettres de contrôle

Variante avec la lettre de contrôle sous le buste de Jupiter au droit :

Référence : RRC 364/1b

Galerie d’images de ce denier classées par ordre alphabétique des lettres de contrôle

Variante sans marque de contrôle :

Référence : RRC 364/1a

Exemplaire « barbare » du denier serratus Antonia (3.18gr _ 21.4mm) :

btv1b10425193jbtv1b10425193j (1)

Extrait de Description historique et chronologique des monnaies de la République romaine d’Ernest Babelon

Q. Autonius Balbus, Préteur en 672 (82 av. J.-C.)

Ce personnage était préteur en Sardaigne l’an 672 (82 av. J.-C.) et partisan de Marius. Il fut chassé de sa province par L. Philippus, lieutenant de Sylla. Ses monnaies qui lui donnent le titre de préteur, ont donc été frappées en Sardaigne, l’an 672; elles ont été émises avec l’argent du trésor des temples, sur lequel le Sénat, dominé par la faction de Marius, ordonna de faire main basse, cette année-là, pour payer les troupes : Senatus consulto aurea atque argentea temploruni ornamenta, ne militibus stipendia deessent conflata sunt. Sur le denier de Q. Antonius Balbus, la mention S. C. s’adapte parfaitement à ce texte et à cette interprétation qu’on doit à Cavedoni.


Lieu de découverte (946 exemplaires)

Enregistrer

Enregistrer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Chantecler

Je suis le rédacteur de ce blog, numismate et avant tout passionné d'Histoire et de mythologie.