1284CR – Denier Crepusia – Publius Crepusius

1284CR – Denier Crepusia – Publius Crepusius

Avers Anépigraphe

Tête laurée d’Apollon à droite; le sceptre sur l’épaule avec une ou deux marques de contrôle.

Revers : P. CREPVSI (Publius Crepusius)

Cavalier galopant à droite, brandissant une javeline de la main droite. Marque de contrôle derrière.

Denier Crepusia _ RRC 361/1

Datation 82 avant J.C.

Matière Argent

Atelier : Rome

Gens Crepusia

RéférencesRRC 361/1 – B.1 (Crepusia)

Indice de rareté : 3 

Descriptif : Le monétaire n’est connu que par ses monnaies. Le nom de Crepusius est aussi associé à ceux de Lucius Marcius Censorinus et de Caius Mamilius Limetanus qui monnayèrent ensemble en 82 avant J.-C.

M. Crawford a relevé une estimation de 283 coins de droit et de 296 coins de revers pour trois variétés

D’après Ernest Babelon, les variétés formées par les différentes marques de contrôle qu’on rencontre dans le champ du droit et du revers peuvent se ranger en deux catégories:

1- Au droit, une lettre de l’alphabet latin devant le menton d’Apollon; au revers, un nombre pouvant varier de I à XXXVII. RRC 361/1b


2- Au revers, un nombre pouvant varier de I à CCCCLXXXXV tandis qu’au droit, deux marques de contrôle. Une derrière la tête d’Apollon (une des lettres de l’alphabet latin) et une devant (aile, branche, ciste, clef, corbeau, corne d’abondance, crochet, croissant, épi, étoile, feuille de lierre, fleur, foudre, grappe de raisin, hache, lézard, pavot, pourpre, oiseau volant, oreille, palme, pedum, sauterelle, thyrse, tortue). RRC 361/1c


3- Au droit, un symbole de contrôle devant le menton d’Apollon; au revers, un chiffre. RRC 361/1c var

btv1b10432712bbtv1b10432712b (1)

sauterelle / LXXXVII 3.86gr _ 16.9mm


Extrait de Description historique et chronologique des monnaies de la République romaine d’Ernest Babelon

Les Crepusii sont à peu près inconnus dans l’histoire en dehors de la numismatique qui nomme P. Crepusius. Ce personnage fut monétaire vers l’an 670 (84 av. J.-C.) avec L. Marcius Censorinus et C. Mamilius Limetanus qui formaient avec lui le triumvirat. Mais on ne sait rien sur son compte, et guère plus sur le compte de ses collègues. Il est donc difficile d’expliquer le type de la première des monnaies que nous décrivons et qui porte le nom seul de P. Crepusius; le cavalier du revers fait sans doute allusion à quelque trait de bravoure d’un ancêtre du monétaire. Quant aux types des autres pièces, nous en donnerons l’explication aux familles Marcia et Mamilia.


Lieux de découverte (783 exemplaires)