1258VE – Denier Vergilia – Gargilius, Ogulnius et Vergilius

1258VE – Denier Vergilia – Gargilius, Ogulnius et Vergilius

Avers Anépigraphe

Tête laurée d’Apollon Véjovis à droite surmontant un foudre.

Revers : (VE)R // GAR.OC(VL) (Vergilia, Gargilia et Ogulnia)

Jupiter dans un quadrige galopant à droite, brandissant un foudre de la main droite et tenant les rênes de la main gauche. Avec ou sans marque de contrôle au dessus.

 

Atelier

Datation 86 avant J.C.

Matière Argent

Gens Vergilia

RéférencesRRC 350A/1 – B.1 à 6 (Vergilia)

Descriptif : Ce denier pour Gargilius, Ogulnius et Vergilius a été fabriqué conjointement avec une série de pièces anonyme qui présentent toutes au droit la tête d’Apollon Véjovis. Ce type est aussi à mettre en rapport avec les deniers de Manlius Fonteius frappés en 85 avant J.-C. La légende peut être écrite dans des sens différents (voir photos ci-dessous).

Variétés : il existe plusieurs variétés du denier Vergilia, en fonction du sens d’écriture de la légende au revers.

M. Crawford a relevé une estimation de 30 coins de droit et 33 coins de revers pour cinq variétés.

1) Légende du revers du denier Vergilia: (VE)R // GAR.OC(VL) _ RRC 350A/1e :

2) Légende du revers du denier Vergilia: GAR // (VE)R.OC(VL) _ RRC 350A/1b :

3) Légende du revers du denier Vergilia: GAR // OC(VL).(VE)R _ RRC 350A/1a:

4) Légende du revers du denier Vergilia: OC(VL) // (VE)R.GAR RRC 350A/1d :

btv1b10438410cbtv1b10438410c-1

3.55gr _ 18.4mm

5) Légende du revers du denier Vergilia: OC(VL) // GAR.(VE)R RRC 350A/1c :

Extrait de Description historique et chronologique des monnaies de la République romaine d’Ernest Babelon

Les monnaies qui suivent, portent simplement l’abréviation VER. qu’on peut interpréter aussi bien par Verginius que par Vergilius. Le monétaire qui les fit frapper était en fonctions un peu avant 673 (81 av. J.-C.) avec ses collègues Gargilius et Oguinius. A cette date, on connaît un Virginius ou Verginius qui fut, plus tard, proscrit par les triumvirs en 711 (43 av. J.-C.); il descendait probablement du fameux Virginius, le père de Virginie, dont la fin tragique occasionna la chute des Décemvirs. A la même date aussi, on connait des Virgilii ou Vergilii. C. Virgilius, notamment, fut préteur en 692 (62 av. J.-C.) et l’année suivante gouverneur de Sicile; plus tard, il s’enrôla dans l’armée pompéienne. Le poète Virgile qui naquit en 684 (70 av. J.-C.) était peut-être issu de cette race. Pour nous conformer à l’usage généralement adopté, nous avons classé les médailles suivantes à la famille Vergilia plutôt qu’à la Verginia; on trouvera aux familles Gargilia et Ogulnia tous les détails qui concernent la fabrication de ces espèces.

Lieux de découverte (69 exemplaires)

Enregistrer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Chantecler

Je suis le rédacteur de ce blog, numismate et avant tout passionné d'Histoire et de mythologie.