1245MA – Denier Marcia – Caius Marcius Censorinus

1245MA – Denier Marcia – Caius Marcius Censorinus

Avers Anépigraphe

Têtes diadémées et accolées à droite des Rois Numa Pompilius et Ancus Marcius. Quelquefois sous les têtes une marques de contrôle.

Revers : C. CENSO (Caius Censorinus)

Desultor galopant à droite, tenant un fouet; à ses côtés, un second cheval galopant à droite; en dessous, marque de contrôle.

Denier Marcia _ RRC 346/1

Datation 88 avant J.C.

Matière Argent

Atelier : Rome

Gens Marcia

Références : RRC 346/1 – B.18 (Marcia)

Indice de rareté : 4

Descriptif : L’allusion aux Rois au droit rappelle la prétendue descendance des Marcii mais la représentation de revers semble plus intéressante. Elle met en scène un desultor, « cavalier-acrobate », qui saute d’un cheval à l’autre le plus souvent lors des jeux du cirque.

Variétés : On trouve sur ce denier des marques monétaires au revers, ou simultanément au droit et au revers.

1) Variété du denier Marcia avec un chiffre au-dessous des chevaux du revers :


2) Variété du denier Marcia avec une lettre latine ou grecque au-dessous des chevaux du revers :


3) Variété du denier Marcia avec un symbole variable au-dessous des chevaux du revers :


4) Variété du denier Marcia avec une lettre latines derrière les têtes au droit et des symboles variables au-dessous des chevaux du revers :


5) Variété du denier Marcia avec une lettre latines sous les têtes au droit et des symboles variables au-dessous des chevaux du revers :


6) Variété du denier Marcia avec un symbole derrière les têtes au droit et un chiffre au-dessous des chevaux du revers :


Extrait de Description historique et chronologique des monnaies de la République romaine d’Ernest Babelon

C. Marcius Censorinus. Monétaire vers 670 (84 av. J.-C.)

On connaît C. Marcius Censorinus qui fut un des plus ardents partisans de Marius; il se posa en adversaire de Sylla dès 663 (91 av. J.-C.), et eut un commandement important dans l’armée de Marius; après la chute de ce grand homme, il fut envoyé par le consul Papirius Carbo, avec huit légions, au secours du fils de Marius assiégé dans Préneste. Pompée le battit et, après la défaite de Brutus Damasippus et de Carrinas, il fut, jeune encore, mis à mort par ordre de Sylla en 673 (81 av. J.-C.).
Ses deniers présentent deux types différents. Sur les uns, on voit la tête d’Apollon et un cheval en course, ou deux chevaux montés par un seul cavalier, types qui font allusion aux ludi Apollinares dont l’institution avait eu lieu en vertu d’un oracle du devin Marcius et que C. Calpurnius Piso avait rétablis en 543 (211 av. J.-C.) : ces jeux en l’honneur d’Apollon consistaient principalement en courses de chars et en courses de cavaliers ou desultores qui conduisaient deux chevaux, et qui, pendant la course, sautaient de l’un sur l’autre. D’autres deniers ainsi que l’as, présentent les têtes des rois Numa Pompilius et Ancus Marcius dont les Marcii se prétendaient descendus. 


Lieux de découverte (24 exemplaires)

Enregistrer

Enregistrer

Chantecler

Je suis le rédacteur de ce blog, numismate et avant tout passionné d'Histoire et de mythologie.