1162SE – Denier Servilia – M. Servilius

1162SE – Denier Servilia – M. Servilius

Avers : Anépigraphe

Tête de Rome à droite, coiffée du casque ailé; derrière, lettre greque de contrôle.

Revers : M. SERVILI. C. F. (Marcus Servilius Marci Filius, Marcus Servilius fils de Marcus)

Deux soldats engageant le combat. Le premier, à gauche, est à pied, son cheval sur sa gauche, le second est en selle à droite. A l’exergue, lettre latine de contrôle.

 

Atelier

Datation 100 avant J.C.

Matière Argent

Gens Servilia

RéférencesRRC 327/1 – B.13 (Servilia)

M. Crawford n’avait relevé que 68 coins de droit et de 85 coins de revers.

Nous trouvons sur ce denier une combinaison de marque de contrôle (lettre grecque au droit / lettre latine au revers). Les lettres latines et grecques qu’on voit sur ce denier sont disposées de telle sorte que les lettres latines forment une série descendante, tandis que les lettres grecques forment une série montante.

Extrait de Description historique et chronologique des monnaies de la République romaine d’Ernest Babelon

M. Servilius C. f. Monétaire vers 660 (94 av. J.-C.)

Ce magistrat est le fils de C. Servilius M. f. Augur, dont nous avons donné plus haut les médailles; il était par conséquent le frère de P. Servilius Vatia Isauricus. Velleius Paterculus nous apprend qu’il combattait à côté de son frère en 672 (82 av. J.-C.) dans l’armée des optimates. On ne sait pas autre chose sur sa carrière. Son denier fait, comme ceux de C. Serveilius, allusion au courage extraordinaire de M. Servilius Pulex Geminus, consul en 552 (202 av. J.-C.). C’est évidemment un des combats héroïques de ce personnage qui se trouve représenté ici. M. Serveilius fut peut-être magistrat monétaire en même temps que L. Thorius Balbus.

Lieux de découverte (126 exemplaires)

Enregistrer

Enregistrer

Fermer le menu
%d blogueurs aiment cette page :